yjruIMlU_400x400.jpgPionnier dans la recherche médicale sur le retour veineux depuis 1998, BV SPORT s’est imposée comme la référence dans le milieu de la contention/compression du sportif de haut niveau, et notamment du football professionnel. Quel est le secret de ce savoir-faire made in France, basé à Saint-Etienne, porté entre autres par les joueurs de l’équipe de France champions du monde tricolores ? C’est ce que nous allons découvrir avec Julien ROMAIN, doctorant en Biomécanique de la société stéphanoise.

Bonjour Julien, pouvez-vous nous présenter l’entreprise BV Sport (Booster Veine Sports) et les circonstances de sa création au milieu des années 90 ?

L’entreprise BV Sport est née en 1996 de la rencontre de deux médecins angiologues, Serge COUZAN et Michaël PRÜFER. Le docteur PRÜFER était à cette époque Champion Olympique et multiple recordman du monde de ski de vitesse. Au cours d’une thèse sur la récupération des athlètes de haut-niveau, ils ont axé leur travail sur un moyen de récupération efficace pour enchaîner les performances et les entraînements dans les meilleures conditions physiologiques.

 

Cette rencontre entre les 2 médecins a été déterminante pour le monde de la compression. Ils ont inventé et mis au point un concept innovant de chaussettes de compression adapté aux sportifs. Ce nouveau principe de compression progressive et sélective breveté BV SPORT va à l’inverse de la contention adressée aux insuffisants veineux. Notre premier client a été l’Equipe de France de Football en 1998 avec le résultat que l’on connaît.

En 2007, Salvatore CORONA a repris BV Sport pour développer la petite structure qu’elle était et en faire devenir une société leader des produits de compression notamment en France.

Quels sont les muscles les plus sollicités dans la pratique sportive, comme le (football par exemple) ?

Pour l’exemple du football, les muscles les plus sollicités sont essentiellement les quadriceps, les ischio-jambiers, le triceps sural (Les gastrocnémiens et le soléaire, soit les muscles du mollet) et également les fessiers et les abdominaux.

 

Pour quelles raisons le mollet suscite-t-il votre attention ?

Le mollet qui est le cœur des membres inférieurs a attiré très tôt (1990) l’attention des deux médecins créateurs de la compression BV SPORT. Le mollet est un réservoir veineux qui contient le sang mal oxygéné rempli de toxines (CO2, radicaux libres, acide lactique), que l’on emmagasine suite à un effort, une station assise prolongée ou une phase de piétinement. Le mollet étant situé à distance du cœur, le sang a beaucoup de mal à remonter jusqu’à lui. Grace à notre principe de compression adapté sur le mollet, le sang va remonter beaucoup plus vite vers le cœur en passant d’abord par les poumons (réoxygénation), puis les reins et le foie (élimination des toxines) pour redescendre ensuite par le biais des artères et ainsi de suite…

Le mollet qui est le cœur des membres inférieurs a attiré très tôt (1990) l’attention des deux médecins créateurs de la compression BV SPORT.

Un mollet de footballeur subit-il les mêmes efforts et contraintes, qu’un mollet de rugbyman ou de coureur de fond ?

Pas essentiellement. Chaque sport possède ces propres caractéristiques et contraintes même si certaines sont semblables comme le football et le rugby, avec des changements de direction rapide.

Dans le milieu sportif, on entend souvent qu’une blessure au mollet est délicate à soigner. Quelles sont les raisons d’une lésion ou d’une fatigue musculaire ?

Exactement, les lésions au mollet (déchirure, élongation ou claquage) sont assez longues et délicates à soigner. Les raisons de ces lésions peuvent être multiples mais elles viennent généralement d’une sollicitation musculaire excessive ou d’un choc sur le muscle en question.

Loic PERRIN et le modèle BV SPORT – Source [5]

Qu’est-ce qu’un muscle fatigué ? Comment mesurer une fatigue musculaire ? Et a contrario, un muscle qui a bien récupéré ?

La fatigue musculaire est multifactorielle, elle peut correspondre à une diminution de l’énergie fournie, à une accumulation de toxines dans les muscles, à des microlésions des fibres musculaires ou encore à une mauvaise vascularisation. Il existe une technique parmi tant d’autres qui est la mesure de la fatigue musculaire via EMG (électromyogramme) où l’on va venir stimuler le muscle via des électromystimulations. Un indice permet de quantifier si un muscle a récupéré ou non de son effort.

Un excès de musculation est-il dangereux pour le bon fonctionnement d’un muscle ?

Un excès de musculation peut être dangereux à terme s’il est excessif. En effet, il peut entraîner des dommages musculaires importants qui empêcheront votre corps de récupérer.

Un excès de musculation peut être dangereux à terme s’il est excessif. Il peut entraîner des dommages musculaires importants qui empêcheront votre corps de récupérer.

Quelles sont les difficultés rencontrées pour soigner une lésion musculaire ou fatigue musculaire du mollet ?

La principale contrainte vient du fait que le mollet est un muscle essentiel dans la locomotion. L’arrêt de pratique sera d’autant plus long que la lésion sera importante. On peut prendre l’exemple du Tennis Leg, qui est une des plus graves blessures du mollet, qui peut prendre de 15 jours à 3 mois. L’essentiel dans une lésion musculaire au mollet est le repos, bien le glacer et suivre un protocole de rééducation.

Quels sont les différents profils travaillant au sein de votre entreprise ? Quelle est la part entre le secteur de la R&D, les études, l’industrie, et le médical ?

BV Sport possède de nombreux profils dans son secteur R&D avec des responsables textile, fabrication, production, recherche et développement avec la validation du produit. Nous avons un service marketing et communication, une équipe commerciale, la logistique et une personne dédiée au sport de haut niveau et notamment au secteur du Football professionnel.

BV SPORT a développé plusieurs brevets. Pouvez-vous nous revenir sur ce travail, les grandes avancées réalisées ?

Le premier brevet a été créé en 1998 par les 2 docteurs cités précédemment, ce travail a permis de révolutionner le domaine de la compression sportive, avec une compression au mollet spécialement réservée aux sportifs. Par la suite 2 thèses réalisées en collaboration avec BV Sport a permis de créer le brevet de la compression sélective avec une identification des réactions des tissus biologiques à la compression.

Visualisation modélisée des pressions reçues par les différents tissus biologiques vivants – Source [6]

Vos produits utilise la compression, différemment du bas de contention médical. En quoi diffèrent-ils ? 

Le bas de contention médical utilise la compression dégressive, avec une pression très forte à la cheville et légère au mollet. Ce principe convient à des insuffisants veineux mais pas à des sportifs qui n’ont pas de dilatation veineuse. Le terme « bas » est utilisé pour les produits médicaux essentiellement.

Vous proposez des modèles BOOSTER, manchon de contention à porter pendant l’effort. S’agit-il d’une volonté d’amélioration de la performance sportive ou davantage dans un processus de prévention de blessure ?

L’objectif du Booster est double, nous cherchons avant tout à aider à la prévention des blessures mais aussi à améliorer la récupération lors de l’effort. Le manchon BOOSTER permet d’améliorer la performance sportive en enchaînant plus facilement les entraînements et les compétitions. Avec le Booster vous récupérez déjà pendant votre effort.

Les Booster agissent essentiellement sur le maintien musculaire et le recalibrage du diamètre veineux pour faire circuler le sang. Le tout pour aider à la prévention des pathologies.

Sur quels paramètres physiologiques agissent les manchons de compression ?

Les Booster agissent essentiellement sur le maintien musculaire et le recalibrage du diamètre veineux pour faire circuler le sang. Le tout pour aider à la prévention des pathologies. Le retour veineux correspond au phénomène de la remontée du sang (appauvri en oxygène) du bas du corps vers la partie supérieure du corps pour y être rechargé.

La compression progressive correspond à une pression faible au niveau de la cheville et qui s’accroît en montant vers le mollet pour atteindre son maximum au niveau du mollet (ancien Brevet BV Sport 1998-2018).

La compression sélective correspond à l’utilisation de mailles à rigidités variables car les pressions transmises aux membres inférieurs varient en fonction du type et de l’épaisseur des tissus biologiques vivants qui les composent (Brevet BV Sport).

Quelles différences (techniques, fabrication, niveau de performances) existe-t-il entre le « Booster One », le « Booster Original V2, le « Booster ELITE » et le « Booster ELITE EVO2 » très récemment sorti ?

Le Booster One et le Booster Original ont deux types de mailles et une pression uniquement au niveau du mollet. Le Booster Elite utilise la Compression Sélective (avec des mailles à rigidités variables) avec une maille rigide au mollet, une maille semi-rigide au tendon d’Achille et une maille souple et aérée au niveau du tibia.

Enfin le Booster Elite EVO2 (image à droite) reprend les caractéristiques du Booster Elite auquel on a ajouté l’innovation SHOCKWAVE EFFECT (alternance de mailles souples et rigides) pour réduire significativement les vibrations lors de chaque impact au sol, ainsi qu’une nouvelle maille 3D au niveau du tendon d’Achille.

Vous proposez également plusieurs modèles de chaussettes récupération (ProRecup EVO, ProRecup, la Recovery EVO et la Recovery SL). Quelles sont les particularités de ces modèles par rapport à la gamme Booster ?

Notre gamme de chaussettes de récupération est uniquement destinée aux phases de récupération et non à l’effort ou à la vie quotidienne. En effet, la compression est plus importante que celle du Booster afin d’accélérer le retour veineux après l’effort pour purger rapidement les muscles des toxines accumulées.

Ce modèle agit-il sur les mêmes paramètres physiologiques que la gamme Booster ?

Le principe de compression est le même, seuls le type de mailles et le degré de compression changent.

Ces chaussettes de récupération réduisent-elles partiellement ou totalement le travail des kinés après un effort ?

Les chaussettes de récupération sont le complément idéal du travail du staff médical. Il faut les utiliser juste après la douche et les garder au minimum 2 heures. Le port des chaussettes de récupération peut être bien supérieur notamment lors de la préparation physique ou lors du cumul des matchs (championnat, coupes, etc.). 

 

En quelle matière sont faits vos produits ? Qu’est-ce qu’un textile intelligent ? Quels sont les critères du choix de matière par les ingénieurs textiles ?

Nos produits de compression sont essentiellement faits de Polyamide, d’Élasthanne combinés du fil spécifique selon le produit. Le choix de matière se fait dans le respect des contraintes anatomiques et physiologiques pour optimiser la sollicitation musculaire.

R&D, Etudes, Essais cliniques : Quelle phase a nécessité le plus de travail ?

Tout dépend de quel produit mais essentiellement la phase de R&D est longue pour créer le meilleur produit sachant qu’elle est combinée à chaque fois avec les essais terrains pour améliorer le produit selon les retours des athlètes testant nos produits.

Efficacité – Source [6]

Comment avez-vous démontré les effets des différents produits ? 

Nous avons démontré les effets de nos différents produits via des études cliniques réalisées par des médecins ou chercheurs. Comme l’étude clinique de Mosti & Partsch (Mosti G., Partsch H. Les bas élastiques de compression progressive augmentent la capacité de la pompe veineuse du mollet de façon plus importante que les bas élastiques de compression dégressive. Phlébologie 2012, 65, 4, p.13 – 18) qui a montré que la compression BV Sport est 2 fois plus efficace que la compression classique (dégressive).

 

De nombreux tests IRM et Echo Doppler ont été réalisés pour valider nos produits, chez BV Sport on cherche toujours à faire valider scientifiquement nos produits comme pour le nouveau Booster avec la réduction des vibrations. Oui notre responsable Performance et Haut-Niveau est en contact avec les staffs médicaux des clubs professionnels qui utilisent beaucoup de nos produits. On a pu le voir lors du Mondial 2018 en Russie avec nos produits qui ont encore soutenu l’Equipe de France pour le sacre Mondial comme en 1998. Nous avons toujours eu une collaboration intime avec l’Equipe de France de Football qui a été la première à utiliser nos produits.

 

Comment visualisez-vous les effets de la chaussette sur le muscle (via imagerie médicale ou autres) ? Via sensation physique des athlètes ?

Les effets de nos produits ont été visualisés grâce aux IRM et aux échographies Doppler. Ces expérimentations ont permis de voir le recalibrage du diamètre veineux permettant d’améliorer la circulation sanguine. De plus, nous sommes à l’écoute des ressentis de nos athlètes.

 

Comment s’affranchir de l’effet Placebo, ou l’impact psychologique est fort chez certains sportifs ? Quelle est l’importance de l’utilisation de ces chaussettes dans la psychologie du sportif de haut niveau ?

Pour cela notre responsable Performance travaille d’abord avec les staffs médicaux avant d’aller voir les joueurs. Pour leur expliquer l’intérêt de porter nos produits pour améliorer leurs performances. Sachant que l’impact psychologique est différent chez chaque personne, l’intérêt est de montrer pourquoi nos produits sont essentiels pour eux notamment en récupération. L’effet Placebo est essentiellement lié au fait que lorsque l’on comprime un muscle, on va activer les récepteurs nerveux (proprioceptifs) qui vont donner une sensation agréable (ou non) selon les personnes.

Des essais cliniques sont-ils réalisés par un organisme indépendant ?

Oui la majorité des essais cliniques étaient réalisés par des organismes indépendants comme le centre d’investigation CenBiotech, mais depuis BV Sport s’est bien développé et m’a engagé comme doctorant pour utiliser mes compétences en recherche pour tester les produits suivants des protocoles scientifiques. Chaque test est ensuite soumis à une publication scientifique, comme cela va être le cas pour le nouveau Booster Elite EVO2 sur la réduction des vibrations (avec un article en cours de publication).

 

Quelles sont les grandes étapes de fabrication d’un modèle de chaussette ? Quelle est la durée de vie d’une paire de manchons ?

Nos produits sont fabriqués à Saint-Etienne dans notre usine donc nous maîtrisons à 100% leur fabrication avec la création du programme pour chaque produit, puis la fabrication sur nos machines à tricoter, le logotage et pour finir la mise en boîte. La durée de vie dépend de l’utilisation de nos produits, une personne utilisant nos produits plus de 3 fois par semaine pourra avoir une durée de vie moyenne d’un an. Cela dépend aussi de l’entretien et de l’enfilage car ce sont des produits très techniques, un peu comme des chaussures de football.

Quels sont les sports utilisant le plus vos produits ?

Les sports utilisant le plus nos produits sont le trail, le running et le triathlon qui représentent notre clientèle N°1 et donc notre plus grosse part de marché.

Ces modèles sont-ils efficaces pour l’ensemble des sports ? Comment vous adaptez vous à la spécificité du sportif (femme / homme) et du sport considéré ?

Nos Booster et ProRecup ont été conçus pour répondre à la majorité des contraintes sportives pour les sports. Pour la spécificité du sportif, nous avons modélisé 10 tailles pour garder l’efficacité du Booster selon la morphologie de la jambe. De plus l’élasticité du manchon va permettre au Booster de s’adapter parfaitement à la jambe, on pourrait presque parler de produit fait sur mesure.

L’élasticité du manchon va permettre au Booster de s’adapter parfaitement à la jambe, on pourrait presque parler de produit fait sur mesure.

Votre activité a fortement intéressé le milieu professionnel de football. En 1998, Zidane portait un des modèles « Booster ». Vous équipez 80% des équipes de ligue 1 et beaucoup de clubs en Europe. Comment s’est créé cette relation avec le très haut niveau ? 

BV SPORT vient du sport de haut-niveau. Dès 1998, nous avons commencé par travailler avec les clubs professionnels (Football et Rugby) et quelques fédérations (Football, Rugby, Athlétisme, Basket, Volley etc.). Notre responsable Performance a depuis, de très bonnes relations avec les staffs des clubs professionnels, mais pas que… Il y a quelques années, lorsque Zinedine Zidane a repris la Castilla, nous avons eu la chance d’aller équiper le centre de formation du Real Madrid et quelques temps après, les stars de l’équipe professionnelle…

 

Il est donc tout naturel de voir de grands noms du football Mondial utiliser nos gammes de compression. D’ailleurs, nous avons récemment fabriqué des Booster personnalisés pour Paul Pogba à sa demande.

 

Combien de produits sont vendus par an pour le football ?

Pour le football professionnel lors de l’année 2018, nous avons vendu plus de 5000 produits aux clubs professionnels comprenant des Booster, des ProRecup, des cuissards CSX, des hauts R-Tech et des Socquettes TeamSocks.

J’imagine que l’entreprise travaille déjà sur le projet de la chaussette de futur ? Quelles sont les axes d’amélioration possible ?

Bien sûr BV Sport travaille toujours à améliorer ces produits pour optimiser les performances des sportifs. Malheureusement ces axes d’amélioration restent en interne au service R&D. Ils s’orientent majoritairement sur la prévention des blessures et l’amélioration de la performance.

Se dirige-t-on vers des chaussettes connectées ?

Les chaussettes connectées sont un des sujets que nous abordons… Mais c’est sujet à controverse car il faut y trouver un intérêt pour le client. L’intérêt est présent pour les montres connectées pour nous donner les informations GPS ou physiologiques, mais pour la chaussette les données à recueillir sont moindres sauf pour les tests scientifiques que je pourrais faire. Personnellement, je ne pense pas que les sportifs aient envie de savoir comment est l’état de leur retour veineux ou leur réduction des vibrations en direct. L’intérêt pour la chaussette connectée est à notre avis ailleurs et vous le découvrirez sûrement dans quelques années !

Un grand merci à Julien et BV SPORT pour leur disponibilité. Nous leur souhaitons bonne continuation dans leurs projets respectifs. 

Propos recueillis par The Wolfman

Références / Sources

[1] – Site Laser-endoveineux

[2] – Site Lessor42

[3] – Site Kscoaching

[4] – Site Rhumatologie-Bichat

[5] – Site Instagram

[6] – Site BVSport

[7] – Site Footpack

[8] – Site Leprogres

[9] – Site France3

[10] – Site Instagram