Le PSG s’est imposé 3-0 face à l’OM ce dimanche grâce à des buts d’Mbappé, Rolando contre son camp et Cavani pour le compte de la 27ème journée de championnat. C’est l’occasion pour nous de nous entretenir avec Najet Rami afin d’avoir son sentiment sur cette rencontre et la défaite Olympienne.

Najet, avant de revenir sur la rencontre d’hier, cette semaine tu as exprimé sur les réseaux sociaux ta difficulté à t’enflammer pour ce PSG/OM. Pour quelles raisons ?

Je n’ai plus du tout la même sensation qu’il y a quelques années. L’écart avec le PSG étant la principale cause. Autrefois, tu pouvais être sûr qu’une semaine avant le match voire plus, le match était dans toutes les têtes… Il y avait de l’excitation, de l’impatience. Aujourd’hui, j’ai juste envie que le match passe, en espérant que dans le même temps, les concurrents directs ne prennent pas trop de points. C’est triste, mais c’est comme ça. Il n’y a plus la même saveur.

C’est un sentiment global sur Marseille ?

Oui beaucoup pensent comme ça. Après, certains supporters continuent de s’enflammer et c’est très bien. Et je ne reprocherai jamais ça. Juste pour ma part, je suis obligée de me rendre compte de l’écart sportif, et forcément, il y a un sentiment de résignation.

Au delà du sportif, ce genre de rencontre est aussi un « duel » de supporters. Or, comme souvent en France, les supporters marseillais ont été interdits de déplacement au Parc des Princes. Sans supporter adverses, cette rencontre ne devient finalement qu’une rencontre sportive et renforce cette résignation ? 

Oui, le fait que les supporters adverses ne puissent pas se déplacer contribue aussi à ce sentiment de résignation. De toute façon, tous les stades en France peinent à remplir leur stade. Si en plus, on interdit les déplacements de supporters, on brise finalement toute la symbolique du derby ou du gros match.

Comment juges-tu les déclarations d’avant matchs de Payet et Garcia, qui au-delà d’être grossièrement destiné aux supporters, sont quand même un peu ridicules. Comment juges-tu ces opérations de communications ? 

Ils disent ce qu’ils veulent après tout. Ce n’est pas parce que tu fais des déclarations d’avant match que ça va jouer le jour de la rencontre. Même si ça a du motiver un peu plus certains parisiens.

Mais les supporters sont pour la plupart lucides, et prennent ses déclarations pour ce qu’elles sont. Après, ce n’est pas parce que Payet vient nous expliquer qu’il joue dans le plus grand club français et que nous avons un collectif (contrairement à Paris qui n’aurait que des individualités) que nous allons applaudir. Ce qui intéresse les gens, c’est le sportif et le terrain.

Justement, revenons au terrain. Comment juges-tu la performance des marseillais ? L’OM avait pourtant bien débuté la rencontre, et se retrouve mené 2/0 sans être vraiment en danger. Comment l’expliques-tu ?

Je n’ai apprécié ce match, qui n’a rien à voir avec le match aller où des tribunes on a senti les joueurs très concernés. Dimanche, j’ai trouvé qu’on avait fait une bonne entame de match et puis on s’est compliqué le match tout seul.

Cette équipe de Paris, quand elle décide d’être sérieuse et appliquée, elle gagne ses matchs, surtout à domicile… Si en plus, les joueurs d’en face l’aident …ça ne passe pas. Beaucoup de joueurs ont été en dessous de leur niveau habituel : Rolando a été catastrophique, Amavi revient difficilement de blessure… Quand deux joueurs de la ligne défensive sont en difficulté, ça n’aide pas.

Offensivement, les joueurs ont eu du mal à se mettre en évidence …

Offensivement, on a eu beaucoup de difficulté à être dangereux et se créer des occasions même si on n’a pas à rougir en termes de possession. L’équipe a essayé de jouer son foot. Mais l’adversaire en face empêche de t’exprimer comme tu le souhaites et à chaque attaque, le PSG s’est montré dangereux. C’est une de leur force, de te punir à chaque demi occasion. Est que l’OM n’a pas assez travaillé pour réussir à les arrêter ? Ou est-ce que tout simplement lorsqu’ils jouent de la sorte, il n’est pas possible d’espérer quelque chose ?

Entre l’absence de Sanson dans le 11 de départ, la sortie d’Ocampos assez prématuréeé, que pneses-tu des choix de Rudi Garcia ?

A mon sens, peu importe les joueurs alignés hier… le résultat aurait été le même. A aucun moment, je n’ai senti qu’on pouvait, ne serait-ce, que marquer un but…

L’OM avait pourtant réussi à faire un gros match à l’aller… Qu’as-tu pensé du rythme de cette rencontre ? Les joueurs à sortir de cette rencontre (aussi bien parisiens que marseillais) 

Je n’ai pas aimé le rythme, beaucoup trop haché par des coups de sifflets. A chaque contact, l’arbitre sifflait et c’était assez pénible à suivre, que ce soit dans un sens ou dans l’autre… Au final, ce n’est pas agréable à regarder. Quoi qu’on en dise, l’OM enchaîne les matchs, et ça joue sur le physique surtout quand tu vois la qualité du banc …

On n’a pas assisté à un grand match, une victoire sans réellement briller de la part des parisiens. C’est finalement frustrant de voir le PSG aussi tranquille, peu poussé dans ces retranchements non ? 

Pourquoi veux-tu que les joueurs parisiens sortent un gros match quand même sans forcer, ils remportent le match 3/0. A l’aller on était à 100% sur les 90 minutes, tous les joueurs ont été au niveau, et malgré ça au final, tu ne prends qu’un point.

L’écart de niveau individuel entre le PSG et l’OM est tel qu’il rend toute analyse tactique impossible. Comment trouver finalement des points sur lesquels s’appuyer pour mercredi ?

Le PSG ne va pas aligner la même équipe mercredi mais leurs remplaçants sont aussi performants. Donc si on doit s’appuyer sur quelque chose, c’est surtout sur l’état d’esprit… On a démontré à plusieurs reprises qu’on savait rebondir après une défaite. Ceci dit, on n’a jamais rencontré le PSG deux fois d’affilée. Aux joueurs d’avoir un peu de fierté et d’essayer de faire autre chose que dimanche. Ça reste un match de coupe…

La rencontre a été marquée par la blessure de Neymar… une blessure qui fait parler. 

Cela reste triste pour lui, après c’est juste une entorse et ça arrive tous les week-end. Je ne vois pas pourquoi on serait plus triste pour Neymar que pour un autre.

L’OM est 3ème, à deux points de Monaco et 5 points de l’OL… toujours en course en Europa League et en coupe de France. Quelle est finalement la fin de saison que tu espères ?

J’espère une place sur le podium peu importe 2 ou 3 et surtout un beau parcours en Europa League. J’espère vraiment qu’on sera au niveau face à Bilbao dans une semaine.

Nous remercions Najet pour sa disponibilité. Vous pouvez la retrouver sur twitter (@najetrami)

Propos recueillis par The Wolfman

Publicités