16 Février 2017 – Nul doute que cette date restera dans les mémoires collectives de supporters stéphanois comme le retour de Saint-Etienne sur la scène européenne. Loin de moi l’idée de banaliser les phases éliminatoires contre Karabukspor, la phase de poule 2015/2016 ou la première place du groupe cette année, mais le grand frisson apparaît souvent avec les phases finales, en aller-retour.

Niveau émotions, les Verts ont été gâtés avec cette double confrontation : Une occasion unique pour les frères Pogba de se croiser sur un terrain de foot, les deux joueurs n’ayant pas vocation à évoluer au même niveau. Ce match offre surtout l’opportunité pour une génération de supporters, dans l’ombre des verts de 76, de vivre enfin ses propres émotions et d’écrire son histoire 39 ans plus tard contre … Manchester United

Déplacements des supporters possibles en Angleterre

Premier constat amer : En France, la gestion des déplacements de supporters est devenue un sujet sensible. En Angleterre, cela ne pose visiblement pas de soucis d’accueillir des supporters de foot. « Cottoncity » s’est vue envahie de 3000 verts le temps d’une journée.

Une grosse pensée pour la petite centaine de supporters stéphanois honteusement bloquée à l’Aéroport de Düsseldorf, et obligée de rentrer en France sans voir le match. N’hésitez pas à soutenir le collectif de Düsseldorf

La punition du « très haut talent »

Côté terrain, Galtier a recondui un 4-2-3-1, avec Hamouma en pointe, Jorginho, formé à City, sur l’aile droite et Monnet Paquet côté gauche. Dangereux dès les premières minutes, les hommes de Galtier ont offert une première mi-temps étonnante, intense, engagée, et méritaient sans doute mieux que d’être menés à la pause sur un but gag de Zlatan. A noter dans cette première mi-temps, l’activité du milieu de terrain Veretout-Pajot, constamment dans le pressing et faisant reculer les « visiteurs Reds » du jour. Au rayon des bonnes notes, je citerais le jeu à trois entre Hamouma, Saivet, et Monnet Paquet dans cette première période. Ce dernier terminera arrière gauche, pour remplacer Pogba, victime de crampes. J’aimerais dire un mot à ce sujet sur Kévin Monnet Paquet, souvent raillé. On ne parle pas d’un grand joueur de foot, mais d’un bon joueur de club, rarement blessé, jamais dans le calcul, en permanence dans l’effort et le pressing et précieux pour l’équipe. C’est aussi important dans le foot.

Certainement secoués à la pause par Mourinho, les Red Devils ont fait une seconde mi-temps correcte, permettant d’enfoncer le clou en jouant sur les qualités individuelles en seconde période. Cette équipe aurait même pu mettre deux buts de plus sans un Ruffier décisif, et sauvé par sa barre sur une tête de Pogba. « Cette équipe aurait pu mettre deux buts de moins » diront certains.

La punition du très haut « standing »

En effet, sur les trois buts des Reds, l’arbitre de la rencontre s’est trompé à deux reprises. Tout d’abord en première mi-temps sur un coup franc inexistant, à la suite d’une faute imaginaire en faveur de Zlatan lors d’un non « duel » avec Veretout. J’ai entendu que Veretout avait eu un manque d’expérience sur cette action…Mais qu’est-ce qu’un manque d’expérience dans « un non duel » ? Enfin, que dire du penalty sifflé par M. Kralovec à la 87ème lorsque Zlatan s’effondre ?

Equipe de bon gars, cherche un ou deux « Thiago Motta »

Sainté a joué son match, sans tricher, en offrant une très belle première mi-temps, mais en affichant aussi ses limites à tous les niveaux. « Il n’y a pas de 9 dans cette équipe » : C’est le regret de beaucoup de médias à la suite de cette rencontre. Effectivement, l’A.S.S.E a joué sans véritable 9. Hamouma occupe parfois l’axe de l’attaque, mais est ailier droit (ou attaquant droit) à la base. Il a des qualités de percussion, de dribbles et de déplacements entre les lignes mais ce n’est pas un buteur. Le vrai 9 essaie de revenir d’une rupture des croisés contractée lors d’un derby en 2015/2016.

Mais au delà du débat autour du 9 et du niveau global de l’équipe, l’A.S.S.E manque d’un ou deux joueurs expérimentés, avec une aura internationale, capables d’amener du caractère dans ce genre de rencontre, histoire de répondre aux coups de coude, semelles, encaissées par les hommes verts.

malcuit-martial
Duel Malcuit / Martial – Source potocarre

Déjà condamnée à l’exploit avant cette double confrontation, l’A.S.S.E a subi l’impact, l’arbitrage et le talent individuel Anglais, et ne méritait pas de perdre comme ça. 

Ces supporters ont transformé Old Trafford en annexe de Geoffroy-Guichard le temps d’une soirée et ont fait la fierté de toute une ville, un club. C’est bien là l’essentiel. 

The Wolfman

 

Publicités