Après une défaite blague contre Liberec jeudi soir en Europa League, beaucoup de gens imaginaient que l’OM allait prendre une valise lors de ce classique entre l’OM et le PSG. J’étais beaucoup moins sceptique que certains… Non pas sur le résultat puisque on attendait tous une défaite de l’OM, mais plutôt sur l’écart de buts. On a assisté à une rencontre assez équilibrée où les olympiens ont su être dominateurs pendant match et il n’aurait pas été immérité de voir un partage des points entre les deux équipes, ou une victoire de l’OM. Le PSG a eu comme à son habitude un comportement suffisant en L1. Mais même suffisant, le PSG reste devant. Le match a effectivement tourné en quelques minutes en leur faveur avec ces 2 penalties sifflés par l’arbitre de la rencontre, M. BAstien. 2 penalties logiquement sifflés : Le premier sur une sortie plus qu’hasardeuse de Mandanda et le 2ème sur une main grotesque de Rolando. Que des supporters marseillais puissent remettre en question ces deux penalties à chaud est une chose regrettable certes. Mais que des journalistes professionnels puissent alimenter des débats et douter sur ces deux actions est une chose assez incompréhensible. L’arbitrage de monsieur Bastien a été plutôt bon et il est assez rare pour le souligner…

Revenons sur le deuxième penalty concédé par Rolando et la performance du défenseur marseillais. Pourquoi l’entraîneur marseillais change-t-il aussi régulièrement sa défense centrale ? Entre Rolando et Rekik, il va falloir choisir. Et on est tous d’accord pour dire que Rekik doit être le titulaire aux côtés de Nkoulou pour qui le changement constant de coéquipier doit être très déstabilisant. Rekik n’a pas été irréprochable depuis le début de saison mais sa marge de progression me paraît plus importante. Rolando a été constamment mis en danger et dépassé par l’attaque parisienne. Mais les olympiens ont su se mettre à la hauteur de l’événement. Malheureusement, dans un match face à des équipes de ce niveau, les erreurs se paient comptant. L’OM a même bénéficié d’un penalty à son tour mais Trapp a arrêté le tir de Barrada. Un pénalty pas si mal tiré par le marseillais mais superbement détourné par le gardien parisien. J’ai beaucoup entendu que ce penalty aurait tout changé. Pour ma part, j’ai du mal à comprendre comment on peut affirmer une telle chose. Le PSG fait ce qu’il veut en L1 et peut se permettre de marcher pendant 30 minutes en première mi-temps dans un clasico.

Quand cette équipe décide de jouer, elle est imbattable. Ce penalty raté est un épiphénomène et rien ne garantit qu’avec la transformation du pénatly, le scénario eût été différent. En effet, il y avait encore 35 minutes à jouer et le PSG aurait tout aussi bien pu accélérer et prendre l’avantage. On retiendra surtout les occasions gâchées en toute fin de match par Rémy Cabella mais également une belle prestation des marseillais. Enfin, il faudra m’expliquer pourquoi les olympiens n’ont pas été capables de montrer le même visage ces dernières semaines contre Toulouse, Angers ou encore Liberec en Europe League. Pourquoi cette équipe pointe aujourd’hui à la 16ème place avec 8 points seulement ? La trêve internationale fera du bien à tout le monde. Notons le retour à cette occasion du grand Lassana Diarra avec les bleus qui fait un début de saison magnifique et qui est d’une lucidité en conférence de presse qui fait tellement de bien au foot.

L’OM devra gagner à tout prix contre Lorient à domicile et engranger un maximum de points avant la trêve. En effet, 10 points séparent déjà les marseillais du podium. Il s’agit d’un écart considérable mais rien d’irrémédiable dans ce championnat où on a vu des écarts bien plus importants se réduire ces dernières saisons

Najet & The Wolfman