Si le Vélodrome était devenu une forteresse imprenable, la citadelle a bel et bien pris l’eau lors de cette 27ème journée, avec une défaite 3/2 contre Caen aux termes d’un scénario inquiétant. En effet, les olympiens avaient pourtant bien démarré la rencontre avec 10 bonnes premières minutes, durant lesquelles Michy a manqué son pénalty. Après cette rencontre, les génies de l’après-coup pleuvent et dictent leurs sermons : « Evidemment si le pénalty avait été converti, le match aurait été tout autre, Gignac aurait du être titularisé et aurait mis un triplé ». J’exagère à peine… Quoi qu’il en soit, après dix minutes de jeu, l’ensemble de l’équipe a disparu et les Caennais ont enchaîné les occasions franches. Sans un Mandanda des grands soirs, l’OM aurait certainement encaissé un but beaucoup plus tôt et dès la première mi-temps. Mais la maladresse des Caennais et les parades du n°2 Français permettent à l’OM de mener 2/0 à la pause, un score plutôt confortable à domicile.

Si on peut reprocher quelque chose à Bielsa sur cette rencontre, c’est de ne pas avoir rééquilibré son équipe. D’ailleurs, il ne s’en cache pas et en prend toute la responsabilité. Mais attendre de lui qu’il ferme le jeu quand son équipe mène avec deux buts d’écart, c’est mal connaître cet entraîneur et sa vision du football. En France, certains observateurs du football ne cessent de se plaindre de la frilosité, du jeu défensif et du calcul d’épicier des coachs tous les week-ends et reprochent aujourd’hui à Bielsa de ne pas avoir verrouillé contre Caen à domicile ! Un comble quand même !

Adhère-t-on ou non à cette vision du football proposé par Bielsa ? Je crois que toute la question se résume à cela. Vous connaissez ma réponse et ne peut que l’applaudir. Je suis une adepte de cette approche du foot qui propose de l’émotion et ne restreint pas le plaisir au résultat brut. Ce n’est pas comme cela que je conçois le sport. Je préfère perdre 3/2 en ayant vu le match de vendredi soir, plutôt que de gagner 1/0 avec un but à la 15ème minutes et en verrouillant la rencontre, avec 0 occasion et un ennui baupien. Alors, certains me diront qu’il est important pour l’OM d’être en ligue des champions. Mais pour quelles raisons faut-il être Ligue des Champions ? Pour les bonnes ou les mauvaises raisons ? Avec la Ligue des Champions, Vincent Labrune remplira certainement les caisses, mais sportivement, l’OM y fera quoi ? Aujourd’hui, cette équipe n’a pas le niveau pour jouer dans cette compétition… et l’aura encore moins l’année prochaine.

En effet, au delà de l’entraîneur, sur qui il est très vite facile de tomber quand les choses tournent moins bien, les joueurs de l’OM n’arrivent pas à tenir une saison complète, stoppent le pressing au milieu d’un match, marchent sur le terrain, n’attaquent pas le porteur du ballon. A 2/1, pourquoi paniquer alors que l’adversaire, malgré tout mon respect, est Caen ? Enfin, mention spéciale à certains joueurs qui ont fait la fête à Montpellier après le match. Le tort de Bielsa est peut être de faire confiance à des joueurs qui ne méritent pas sa considération…

Si le nul du PSG contre Monaco et la défaite de Lyon à Lille permettent aux hommes de Bielsa de ne pas se faire distancer, il va falloir penser à gagner quelques matchs après un mois de février catastrophique. Ca commence par une victoire à Toulouse vendredi …

Najet & The Woflman

Référence 

[1] – Site LePhoceen