Si l’année 2014 s’étaient terminée sous les meilleurs auspices, force est de reconnaitre que l’année 2015 a mal débuté. Le niveau des prestations proposé par les joueurs depuis 3 semaines est assez affligeant, avec une défaite à Grenoble en coupe de France, deux défaites à Nice et Montpellier et une seule victoire dans la douleur contre Guingamp. Alors, évidemment, la tendance aujourd’hui est de taper sur l’entraîneur et le système et entamer des débats sur les joueurs non alignés par le technicien argentin. Pour ma part, je n’en fais rien. Je considère que le travail effectué depuis son arrivée relève de l’exploit, avec les joueurs qui composent cet effectif.

Les joueurs, justement, parlons-en. Dimitri Payet faisait office de joueur clé dans le 11 de Bielsa. Et il est vrai que lorsque ce joueur a décidé d’être bon, il est incontestablement le meilleur, du moins techniquement. Le problème est qu’il réalise un match sur 4… Dans la lignée de ce qu’est la carrière de Dimitri Payet. Rappelons nous qu’à Saint-Etienne, il a réalisé une bonne saison sur 4 saison passée dans le Forez (13 buts et 4 passes décisives) avec six mois de très haut niveau, avant de vivre une deuxième partie de saison moins probante, après son transfert raté au P.S.G au mercato d’hiver. Quid de son passage à Lille ? Avec Dimitri Payet sur courant alternatif et au déchet technique important sur les trois derniers matchs, le secteur offensif est à la peine et marque beaucoup moins de buts.

Mais les performances des attaquants olympiens sont phagocytées par le sujet Doria qui revient avec insistance en conférences de presse. A travers ses réponses tranchantes, Bielsa a prouvé si besoin se faisait sentir, qu’il est un coach à part, et que les considérations économiques ne rentrent pas en ligne de compte dans ses choix sportifs. Malgré les absences de joueurs à la CAN, Doria ne fait pas partie de ses plans et la hiérarchie ne semble faire aucun doute dans la tête d’El Loco. Les débats autour du secteurs défensifs resurgissent à la surface aujourd’hui. Pourtant, le secteur défensif a toujours eu des soucis depuis le début de la saison, mais ceux-ci étaient compensés par un secteur offensif performant qui rendait le match des défenseurs faciles, alimentés par un effort collectif de pressing constant sur l’adversaire et du mouvement autour du porteur du ballon.

Il parait que les joueurs sont fatigués des séances d’entrainements imposés par Marcelo Bielsa, usés également par des séances vidéo beaucoup trop longues. Les joueurs vont risquer de gâcher une première partie de saison plus qu’exceptionnelle, incapables de suivre le rythme effréné d’un match par semaine ? A qui va-t-on faire croire que le problème est physique ? Pour ma part, l’effectif olympien souffre de lacunes mentales plus que physique, qui dès lors que la pression se fait sentir, perdent leur moyens. Une caracéristique à mon sens rédhibitoire qui me laissent penser que ces joueurs ne perceront jamais au très haut niveau. La saison est bien évidemment loin d’être terminée, et le bilan comptable affiche toujours une moyenne de 2 points / match. Mais il va vite falloir se remettre à l’endroit afin de retrouver une cohésion d’équipe. Les joueurs ont la chance d’être entraîné par Bielsa et il est impératif de terminer la saison en beauté avec une place sur le podium. Une place qui permettrait à l’OM de jouer une coupe d’Europe l’année prochaine, et serait une aubaine de vendre certains joueurs, visiblement trop faibles pour évoluer à l’OM

Najet & The Wolfman