Coup de mou du Zenit

Invaincu après 12 journées, nous avions quitté le Zenit en position plus que confortable avec 7 points d’avance sur le CSKA. Si le Zenit a toujours 7 points d’avance sur le CSKA à mi-saison*, il n’en a plus que 5 sur son nouveau dauphin : le FK Krasnodar.

En effet, le Zenit connait un vrai coup de mou en championnat. Une méforme matérialisée par une première défaite face au Terek, puis ce weekend à Saransk face au Mordovia. Si, entre temps, le Zenit était venu à bout du Kuban, cela ne fait que 3 points sur les 3 derniers matchs et on est bien loin du niveau de jeu affiché en début de saison.

Hulk  Source [1]
Hulk à l’origine d’une grosse polémique en Russie – Source [1]

Pourtant, l’événement de ce dernier match du Zenit face à Mordovia ne réside pas dans son résultat, mais dans la polémique qui est en train de grandir en Russie. En effet, Hulk dénonce un comportement raciste qu’aurait eu l’arbitre envers lui. « Je ne t’aime pas et je n’aime pas les noirs ». Voici ce qu’aurait dit Aleksey Matyunin au brésilien. L’affaire est évidemment à prendre au sérieux puisque ce même Matyunin était impliqué dans un incident raciste avec un joueur du Daguestan en 2011.

Attendons donc et espérons une vraie enquête sur cet événement peu reluisant.

Krasnodar – Le soleil de cette RPL

Pour l’heure revenons à des choses plus réjouissantes. Et s’il y a bien des joueurs qui nous mettent en joie cette saison, ce sont les taureaux de Krasnodar. Après leur défaite surprise à Saransk, les partenaires d’Ari se sont parfaitement repris, enchaînant 3 victoires consécutives face à des adversaires difficiles à manier : Rubin, CSKA et Terek, Krasnodar étant la première équipe à aller s’imposer à Grozny cette saison. Cet enchaînement permet donc au club de Krasnodar de s’installer à la 2nde place du classement, à 5 points du Zenit.

Moscou en embuscade

Derrière, on retrouve les 4 gros clubs moscovites. Après sa défaite face au Zenit, le CSKA a subi deux nouvelles défaites. La première face au Dinamo, la seconde donc face à Krasnodar. Ce 2-1 encaissé à Krasnodar étant, d’ailleurs, un moindre mal. Il faut dire qu’il est difficile d’espérer mieux lorsque l’adversaire trouve le chemin des filets dès ses deux premières actions. Bref, le CSKA s’est enfin repris ce weekend et c’est le promu Ufa qui en a fait les frais. Une victoire 5-0 avec de vrais belles séquences de jeu qui laissent à penser que le club de l’Armée est en mesure de nous proposer bien mieux que ce qu’il ne montre depuis le début de saison.

Natcho, joueur important du CSKA - Source |4]
Natcho, joueur important du CSKA – Source |4]

Derrière ce trio de tête, 6 équipes se tiennent en 2 points. Chaque journée offre son lot de surprise et de retournement et il est tout simplement impossible d’envisager la suite des événements. A deux points derrière le CSKA, on retrouve le Dinamo. L’équipe qui s’est plutôt bien remise de sa défaite assez folle sur la pelouse du Loko pour aligner de probantes victoires face au CSKA puis au Terek, avant de ne pouvoir faire mieux qu’1-1 à Kazan.

A égalité avec le Dinamo, le Lokomotiv refait peu à peu surface dans ce championnat. Avec 2 buts marqués et 7 points pris lors des 3 derniers matchs, le service minimum est assuré. Mais en empochant les 3 points dans le derby face au Spartak ce dimanche, le Loko confirme sa bonne forme du moment et chipe la 5ème place à son adversaire. Le Spartak incapable de cadrer le moindre tir en 90 minutes et qui est toujours aussi imprévisible. Alors que Shirokov est en froid avec Yakin et ne joue presque plus, les rouge et blanc ne proposent plus grand chose en terme de jeu. Les années se suivent et se ressemblent pour le Spartak toujours en quête de régularité.

Une courte victoire face à Ufa, une courte défaite face au Zenit, un match nul face au Torpedo. Le Kuban est toujours bien présent, mais a réussi le tour de force de s’inventer une mini crise. En effet, par prévention, les dirigeants ont décidé de se séparer de Viktor Goncharenko, arguant un certain manque de discipline vis à vis des joueurs. Décision plus que surprenant peu avant le match face au Zenit. Toujours est-il que c’est Leonid Kuchuk qui a été rappelé pour prendre les commandes des jaune et vert.

Enfin, Rubin et Terek ferme la marche de ces équipes à la lutte pour l’Europe. Avec seulement 2 points de retard sur le Dinamo et 4 sur le CSKA, les seconds couteaux restent à l’affut et comptent bien continuer à jouer les troubles fêtes.

Mordovia tranquille

Bien calé à la 10ème place, le Mordovia continue son bon parcours. Capable de coups d’éclats comme cette victoire face au Zenit, le promu semble à l’abri de mauvaises surprises. Un cran en dessous des équipes luttant pour l’Europe, un cran au dessus des équipes luttant contre la relégation, voilà en résumé le parcours de Krasnodar sur cette première moitié de championnat.

Autre promu surprenant, Ufa est toujours bien placé à la 11ème place, avec 2 petits points d’avance sur le premier barragiste. La défaite 5-0 face au CSKA ne doit pas tout remettre en question. Les 30 premières minutes d’Ufa étaient de bonne facture et en poursuivant sur cette voie, le club a toutes ses chances de se maintenir.

Aux portes de la zone de barrage, l’Ural connait déjà cette situation tendue qu’est la lutte pour le maintien. C’est en venant à bout des équipes à sa portée, comme ce weekend face à Arsenal, qu’Ural trouvera son salut.

Amkar et Rostov en danger, Arsenal enfin lancé

Certes l’Amkar a encore un match de retard face au Dinamo. Mais voir le club de Perm à la 13ème place après 15 journées semblait impensable en début d’exercice. Pourtant, les partenaires de Thomas Phibel connaissent une première partie de saison sur la lignée de leur fin de saison dernière. Ainsi, l’Amkar vient d’enchainer une défaite face au Mordovia, une raclée face à Arsenal et un nul face à Rostov. L’Amkar n’est donc absolument pas à l’abri d’une mauvaise surprise en fin de saison. Idem pour Rostov qui non content d’être en difficulté sur le plan du jeu, l’est aussi sur le plan financier. Ainsi, Pletikosa nous apprenait récemment que les joueurs n’étaient plus payés depuis plus de 5 mois. Dans ce contexte, les matchs nuls acquis face à Ufa et Amkar relèvent presque du miracle.

Le gardien croate avoue les problèmes financier de Rostov - Source [5]
Le gardien croate avoue les problèmes financiers de Rostov – Source [5]

Entre temps, la défaite à Moscou face au Torpedo avait permis à ce même Torpedo de revenir à hauteur de Rostov. La lutte en bas de classement s’annonce d’autant plus serrée qu’Arsenal est de retour dans la course. La victoire en coupe de Russie face au Zenit a, en quelque sorte, lancé la saison des protégés d’Alenichev. Depuis, Arsenal a connu la victoire par deux fois en championnat, dont cette écrasante victoire 4-0 face à Amkar. La réception de l’Ural aurait du permettre au club de Tula quitter cette place de lanterne rouge, mais l’Ural en avait décidé autrement.

A mi-saison, Arsenal occupe donc toujours cette dernière place, mais n’est qu’à deux points d’une place de barragiste.

* Notons que tous les matchs de la phase aller n’ont pas encore été joués. La dernière journée des matchs aller se jouera en milieu de semaine.

Références

[1] – Site de l’UEFA

[2] – Site de l’UEFA

[3] – Site de l’UEFA

[4] – Site de l’UEFA

[5] – Site de l’UEFA

[6] – Site de soccerway

Rusko & The Wolfman