En bonne position dans son groupe de Ligue des Champions, le Sporting est beaucoup moins en réussite en championnat. Déjà distancé par Benfica et Porto, mais aussi par le surprenant Vitória Guimarães, le SCP se devait de remporter son match de championnat face à un autre Vitória, celui de Setúbal. Ayant un ami membre de la « Brigada », nous décidons donc de se faire un petit match au stade José Alvalade XXI au sein de ce groupe de supporters. Placés tout à fait à gauche du virage, l’ambiance y est fort sympathique et détendue. La rencontre n’est pas une grande affiche du championnat et les chants ne sont pas vraiment appuyés. En fait, la Brigada essaye surtout de suivre le kop principal situé juste derrière le but et qui, lui, va chanter pendant tout le match

Côté terrain, les 25/30 premières minutes sont une démonstration du Sporting. Difficile de croire que le Vitória s’en sorte sans avoir encaissé au moins un but, tant la déferlante de Leones était forte. A ce titre, le début de match de Carlos fut fort intéressant. Le dernier quart d’heure de la première période sera plus calme, comme si le Sporting avait besoin de reprendre ses esprits et de réfléchir à d’autres solutions. Cette relative apathie va se prolonger en début de seconde période. Le jeu du Sporting ronronne. Encore une fois, je trouve que William Carvalho joue trop lentement et ne prend pas le jeu à son compte. On attend un exploit de Nani qui ne semble pas dans un grand jour.

Les changements de Marco Silva à l’heure de jeu auront le mérite de réveiller le Sporting. Et suite à un coup franc joué très vite au milieu de terrain, Slimani reprend un centre venu de la gauche et ouvre le score. Les quelques 34000 supporters présents au stade exultent enfin. Le Sporting a fait le plus dur. A peine le temps de savourer ce but que les filets tremblent à nouveau. Cette fois c’est Montero qui trompe le portier de Setúbal d’une frappe lointaine. 2-0, le match est plié.

 

Dès lors, le Sporting laisse venir l’adversaire et souffle un peu. Vitória voit enfin le ballon mais n’est pas assez armé pour réellement inquiéter la défense des vert et blanc. Pendant ce temps, le Sporting attend un contre et la moindre opportunité pour venir porter l’estocade finale. Ce sera chose faite dans les arrêts jeu par l’intermédiaire du très généreux Slimani.

Le Sporting remporte donc ce match sur le score de 3-0 et revient provisoirement à 5 points de Benfica et 2 points de Porto (le Vitória Guimarães étant leader provisoire avec 26 points). Le Vitória Setúbal, quant à lui, reste 11ème avec 11 points en 11 matchs. Au final, nous aurons donc passé une bonne soirée au sein de la Brigada où règne ambiance est relativement bon enfant. Notons également une vraie présence féminine, illustrée par la fraction Brigada Girls du groupe.

Un grand merci à Paulo pour cette soirée que nous devrions renouveler dans un futur proche.​

Rusko & The Wolfman