Dimanche dernier, les observateurs étaient unanimes pour dire que l’OM avait dominé l’OL malgré la défaite. Une semaine plus tard, les coéquipiers de Gignac ont sans doute fait leur plus mauvais match de la saison mais ont remporté la rencontre face à de valeureux lensois. Après une semaine marquée par deux défaites consécutives à Lyon et Rennes en coupe de la ligue, l’OM assure donc l’essentiel et nous retiendrons que les trois points de la victoire d’hier. Mais que dire de la prestation des « ciel et blanc » ? Marcelo Bielsa nous avait habitué à du caviar. Dès que l’équipe tourne un peu moins bien, la déception est donc double.

Après un 1/4 d’heure globalement maîtrisé, les marseillais ont perdu le fil du match et enchaîné les erreurs de débutants : Passes faciles ratées, absence de pressing, erreur de contrôle, relâchement, espace entre les lignes… Antoine Kombouare avait visiblement vu le match contre Lyon puisqu’il est venu exactement avec le même dispositif en 4-4-2, qui a relativement bien gêné les marseillais, dans une défense à 3 qui ne veut pas fonctionner. Lemina a passé son temps perdu sur le terrain, certains joueurs ont paru suffisants, à l’image d’Imbula qui doit avoir de la colle sur les crampons pour autant garder le ballon. Techniquement, l’ancien guingampais n’a pas de soucis, mais quand il s’agit de faire le bon choix, il a visiblement plus de mal. On pourrait faire le même raisonnement pour Thauvin. Après un début de match très difficile, il a eu le mérite de s’accrocher et de marquer le 2ème but sur une belle passe de Gignac.

OM - LENS (3)
OM – LENS (3)

Heureusement, le capitaine Olympien a confirmé son état de forme en sauvant les siens dans le temps additionnel. Une parade qui lui a valu l’acclamation des quelques 52000 supporters présents hier au Vélodrome. Sans cet arrêt déterminant et la victoire, nous serions peut être déjà en train de parler de crise. Comment expliquer la différence de niveau de jeu en une semaine ? S’agit-il d’un coup de pompe physique lié à la méthode Bielsa, avide en efforts ? Difficile d’accorder du crédit à cette thèse, dans la mesure où les Marseillais n’ont pas de coupe d’Europe et peu d’internationaux. Toujours est-il que ce match n’est pas la meilleure façon de préparer la grand affiche dimanche au Parc contre le PSG. Les Parisiens ont fait un match tout au plus médiocre à Lorient mais ont gagné eux aussi… sans convraincre. Il est difficile d’imaginer le PSG avec le même visage le week-end prochain. Selon Leonardo, cette équipe est taillée pour la ligue des champions et préfère les gros rendez-vous. Cela tombe bien, le match de dimanche en est un …

Najet & The Wolfman