Avec le départ cet été de son emblématique entraîneur Christian Gourcuff, le FC Lorient traverse un début de saison difficile. Pourtant, les Lorientais ont exactement le même nombre de points à la même journée au classement général que lors de l’exercice précédent. Pour expliquer ce début de saison compliqué, l’absence de jeu et les matchs ennuyant à regarder, je pourrais évoquer les départs de nos joueurs lors du mercato estival. Mais cet argument semble sans grande valeur eu égard au nombre de départ chaque saison. J’ai plutôt envie d’évoquer Sylvain Ripoll, nouveau coach et longtemps adjoint, propulsé cet été par le président Féry sur le devant de la scène.

Sylvain Ripoll désormais n°1 - Source [1]
Sylvain Ripoll désormais n°1 – Source [1]

Ripoll : choix logique ?

A l’aube du début de saison, le choix de Féry de mettre l’éternel adjoint sur le banc de notre ligue 1 paraissait un choix judicieux et plutôt logique. Fidèle de la maison orange et noir, il connait parfaitement le club, son fonctionnement et les joueurs. De plus, son travail avec Christian Gourcuff lui apporte une connaissance de son fameux 4-4-2, qui par le passé a montré son efficacité. Cependant, passer après son prédécesseur n’est pas tâche facile et cela se ressent dans les commentaires des supporters. Cette saison, le schéma tactique favori du FCL, le 4-4-2, apparaît en difficulté sur certains matchs et Lorient est actuellement sur une série de 7 défaites consécutives en championnat. Départs de joueurs cadres et changement d’entraîneur obligent, le groupe doit s’apprivoiser, travailler et jouer ensemble. Il en est de même pour Sylvain Ripoll, qui doit apprendre chaque jour sur le banc, et faire face aux comparaisons quotidiennes avec Gourcuff, toujours dans la tête des supporters lorientais et observateurs de la ligue 1. Côté terrain, l’équipe donne l’impression de pouvoir jouer longtemps sans marquer, contrairement aux saisons précédentes. Ajoutons à cela, de nombreux buts encaissées dans le première quart d’heure, cette saison 2014/2015 s’annonce complexe et assurément comme une saison de transition. Il faut « simplement » laisser du temps à Ripoll et le laisser travailler. Rappelons que Christophe Galtier était n°2 à l’A.S.S.E avant de connaître la réussite actuelle. Espérons la même réussite pour le technicien lorientais.

Une qualification en coupe de la ligue et une 7ème défaite consécutive

Cette semaine , les merlus se sont rassurés en gagnant leur match de coupe de la ligue mardi soir contre Evian, 2/1, avant de s’incliner 2/1 hier soir face au PSG. Après une première mi temps, avec un très bon Lecomte (jeune gardien propulsé titulaire cette saison par le nouvel entraineur), c’est Guerreiro, un autre jeune prometteur et repositionné milieu gauche pour l’occasion, qui permet aux lorientais de mener 1-0, bien servi par Jordan Ayew, auteur d’un superbe contrôle et d’une passe dans le bon tempo pour le jeune franco-portugais.

Un but qui vient récompenser 45 très bonnes premières minutes des Merlus en produisant leur jeu sans se poser de question face à des parisiens indigents, Après la pause, les parisiens ont sans énorme surprise augmenté légèrement leur niveau de jeu et marqué deux buts, par l’intermédiaire de Cavani et Bahebeck. Cette défaite est d’autant plus frustrante qu’elle laisse entrevoir une équipe capable de produire de belles phases collectives et d’embêter une des meilleures équipes de notre ligue, mais d’être relégable. A croire que le problème vient d’ailleurs…

Lorient enchaîne donc sa 4ème défaite consécutive à domicile. Comme chaque saison, les bretons traversent une période de trous noir. Rappelons qu’en 2012/2013, les merlus avaient aligné une défaite 6/1 à Valenciennes, un match nul miraculeux 4-4 contre Ajaccio à domicile, une défaite à Brest 2/0 avant de s’incliner 4/0 à domicile contre Bordeaux. En espérant que cette mauvaise période s’arrête le plus tôt possible. Le prochain match, qui opposera les merlus au voisin rennais s’annonce tout autant difficile, dans un contexte de derbys.

Références

[1] – Image issue du site Sportinfozz

Marion & The Wolfman