Amoureux des Verts ou amateurs du ballon rond, le Musée des Verts nous invite à revivre l’histoire d’un des monuments du football français : avec près de 1000 objets exposés sur près de 800 m2, mais aussi des témoignages et reportages, nous plongeons au cœur de l’histoire des Verts et de l’A.S.S.E., ce club légendaire. Épopée des Verts en 1976, poteaux carrés, finale de Glasgow, voiture de Curkovic, photos et maillots du club. Inauguré en Décembre 2013, le Musée des Verts, 1er Musée en France dédié à un club de football, nous propose un voyage dans la légende de l’A.S.S.E.

1933 – 1958 – De l’apprentissage aux premiers succès

L’A.S.S.E débute en Deuxième division. L’arrivée de certains grands noms lui vaut le surnom d’équipe « des millionnaires » mais les Verts n’accèdent à la Première division qu’en 1938. Cette dynamique est freinée par la Seconde Guerre mondiale puis par une crise financière. En 1950, l’A.S.S.E se sauve grâce au soutien de la ville de Saint-Etienne. Pierre Faurand, Président et Charles Paret, Secrétaire général, relancent le club en menant un important projet de structuration. Jean Snella met en application sa philosophie sportive. L’A.S.S.E. s’installe sur la voie du succès en remportant ses premiers titres.

 1958 – 1972 – La suprématie Nationale

L’A.S.S.E débute et perd sa première finale de Coupe de France en 1960, puis remporte le trophée en 1962 tout en descendant en Division 2. La remontée immédiate débouche sur un nouveau titre de champion. Roger Rocher est devenu Président. Bâtisseur, il sait s’entourer et poursuit le développement des secteurs administratifs et sportifs (tant au niveau du recrutement que de la formation).

Les changements d’entraîneurs sont effectués en toute sérénité et participent à la montée en puissance du club : cinq titres de champion, trois Coupes de France et un exploit européen face au Bayern Munich durant cette période. Des joueurs clés confirment, d’autres se révèlent. L’A.S.S.E prend une autre dimension avec la modernisation du stade, racheté par la ville de Saint-Etienne, mais aussi avec la création d’un formidable réseau de supporters, les Membres Associés, et d’un emblème, la panthère. Le meilleur est à venir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1972 – 1977 : L’épopée des Verts

Autour des mythiques poteaux carrés de Glasgow, théâtre de la fameuse finale de la coupe d’Europe des clubs champions contre le Bayern Munich, nous revivons les grands moments européens : Hajduk Split 74, Glasgow Rangers 75, Dinamo Kiev, Eindhoven et Bayern Munich 76, Liverpool 77

1977 – 1982 : Naissance d’une légende

Le club bascule dans une autre dimension. De nombreux objet vont alors faire partie de la légende de l’A.S.S.E : Le maillot Manufrance, la Merceds 300 D verte d’Ivan Curkovic que le mythique gardien de but du club s’était offert pour célébrer l’épopée de 1976, la musique de Monty

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La salle des trophées

Il est temps d’entrer dans la salle des trophées. Avec entre autres 10 titres de Champion de France, 6 coupes de France, l’AS Saint-Etienne est l’un des clubs les plus titrés de France.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1982 – 2004 – Des Bas et des Hauts

L’affaire de la caisse noire plonge l’A.S.S.E dans la crise. Roger Rocher quitte le club en 1982 et les présidents se succèdent. L’élection d’André Laurent marque le début de la période de stabilité même si le club ne peut éviter la relégation en seconde division en 1984. La même année, le stade Geoffroy Guichard est rénové pour l’Euro 84 et les records d’affluence s’enchaînent. L’A.S.S.E remonte en 1986 avant de redescendre dix ans plus tard, fragilisé par de nouveaux changements à sa tête. La rénovation du stade pour la coupe du monde 1998 et l’accession qui suit redonnent un élan aux verts. Hélas, le club est touché par l’affaire des faux passeports qui le précipite en Deuxième division, en 2001. L’A.S.S.E retrouve finalement l’élite en 2004. Les années 90 voient l’émergence des ultras. L’arrêt Bosman et l’explosion des droits télévisuels modifient également le paysage footballistique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2004 à aujourd’hui

La remontée en 2004 coïncide avec la reprise du club par deux chefs d’entreprise partageant la même passion pour les Verts : Bernard Caiazzo et Roland Romeyer. En 2008, l’A.S.S.E, 5ème de L1, renoue avec la coupe d’Europe pour la première fois depuis 26 ans mais se bat pour le maintien deux années de suite. Une équipe féminine est intégrée au club et remporte le challenge de France en 2011.

En 2012, les Verts reprennent leur élan sur la base d’une nouvelle politique. Un conseil de surveillance présidé par Bernard Caiazzo et un Directoire présidé par Roland Romeyer portent un nouveau projet qui permet à l’équipe de reprendre la marche en avant. Sous l’impulsion de Christophe Galtier, nommé entraîneur en 2009 et Dominique Rocheteau, nouveau coordinateur sportif du club, l’A.S.S.E enchaîne les bonnes performances, avec notamment la victoire dans le 100ème derby

Le redressement du club s’accompagne du rachat du centre d’entraînement de l’Etrat en 2012. En 2013, soit trente deux ans après son dernier titre, l’AS.S.E décroche un nouveau trophée majeur en remportant sa toute première Coupe de la Ligue. En parallèle, le stade est rénové pou l’Euro 2016. Avec ces nouvelles infrastructures, l’objectif de l’A.S.S.E est d’être de nouveau un club européen.

Le musée des Verts est assurément un lieu à découvrir pour tous les amoureux de ballon rond de passage dans la région stéphanoise.

Un grand merci à la photographe Erin pour les photos et vidéos

The Wolfman

Publicités