Il fallait que la série marseillaise s’achève. Ce fut le cas hier soir à Gerland face à une belle équipe lyonnaise et un arbitrage litigieux et controversé, une fois de plus en L1. Encore faut-il rester lucide et ne pas tomber dans des thèses improbables pour expliquer la défaite. Et force est de constater que j’ai entendu un peu tout et n’importe quoi depuis la fin du match. Les plus extrêmes vont même jusqu’à évoquer un complot de la ligue mené par Thiriez, qui viserait à faire perdre le plus de points possibles à l’OM avant le choc au Parc des Princes. Un complot partagé par André Ayew dans son analyse lorsqu’il s’agit d’évoquer son carton jaune.

Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre. Que dire des arrêts d’Anthony Lopes et des occasions manquées par les Olympiens ? S’agirait-il d’un complot ? Certes, l’arbitrage de M. Jaffredo n’a pas été parfait. Effectivement, il semble que Thauvin soit fortement bousculé par Umtiti et que l’homme en noir aurait pu siffler pénalty. André Ayew peut également être exclu à partir de la jurisprudence « Cavani ».

Mais les erreurs apparaissent sur tous les terrains, tous les week-ends et il ne faut pas avoir la mémoire courte. Lors du dernier match à domicile contre Toulouse, N’Koulou accroche le maillot de Ben-Yedder, parti seul au but et peut s’estimer heureux de finir la rencontre. Quand elles concernent les matchs de l’OM ou du PSG, elles font davantage parler. Personnellement, je n’attends plus rien des arbitres français, mise à part les excuses de Thiriez. Il s’agit alors d’adopter la politique de Bielsa « Evaluer la tâche des arbitres s’interprète toujours comme une justification de l’équipe qui se sent lésée. Premièrement, je considère que le rôle de l’arbitre est très difficile. Les évaluer publiquement de ma position ne les aide pas. En plus, n’importe quelle explication que l’on donne est prise comme une excuse »

Avant d’ajouter « On a eu suffisamment d’occasions de buts pour mériter un résultat différent à celui-ci, mais on a manqué d’efficacité pour marquer nos occasions. Nous n’avons pas pu apporter autant de choses pour obtenir un autre résultat. C’est le principal argument pour expliquer notre défaite ». Comme quoi, on peut avoir la classe même avec un jogging bleu. Pour en revenir à ce choc, on attendait beaucoup de l’OM dans ce premier gros rendez-vous de la saison en attendant Paris dans deux semaines. Après une entame de match ratée, les coéquipier de Mandanda ont été au niveau et ont proposé une belle prestation qui aurait au moins mérité le partage des points.Les lyonnais ont été performants au milieu de terrain, avec un pressing constant dans le premier 1/4 d’heure. Les marseillais ont retrouvé leur jeu dans la seconde mi-temps, en se procurant les occasions les plus franches des 90 minutes, à travers Gignac, Ayew et Mendy. Plus réalistes, les lyonnais alors sous pression, vont ouvrir le score, avec une belle passe de Lacazette pour Gourcuff, qui conclut avec un geste de grande classe. Des joueurs de cette technique sont rares en ligue 1. Espérons pour lui qu’il en ait fini avec les pépins physiques.

Gourcuff donne la victoire à l'OL - Source [2]
Gourcuff donne la victoire à l’OL – Source [2]

En ce qui concerne l’OM, cette défaite n’est en rien inquiétante et plus rassurante que certaines victoires 1/0 sous l’ère Elie Baup. L’autre mauvaise nouvelle de la soirée, c’est le carton d’André Ayew qui sera suspendu contre le PSG. De toute évidence, les prochains matches de l’OM s’annonce passionnants, avec un match au Vélodrome contre Lens dimanche prochain suivi d’un « Classico » le 9 Novembre à ne manquer sous aucun prétexte.

Référence

[1] – Site le Figaro

[2] – Site officiel OM

Najet & The Wolfman