L’OM se déplaçait à Guingamp samedi après midi pour le compte de la 3ème journée. « L’En avant de Marseille ». Voilà comment a commencé le match, avec une attaque olympienne composée de Gignac en pointe, Thauvin et Ayew sur les côtés et Dimitri Payet en n°10.  Sur le plan offensif, l’animation fonctionne plutôt bien, et l’OM assure la possession de balle. Pour l’efficacité, il faudra repasser. Payet a pour une fois décidé de jouer, et c’est assez intéressant à voir. Techniquement, il est assurément au dessus de tous les joueurs de l’effectif, et sa prestation jure avec celle de Thauvin, totalement passé à côté de son match (une fois de plus).

L’OM s’impose logiquement 1/0 sur un beau but de Gignac, face à une équipe de Guingamp assez timide, pour ne pas dire inexistante. A la mi-temps, un joueur guingampais nous a expliqué que la tactique était d’avoir un « bloc solide ». Voilà donc l’ambition d’un des clubs français (pour ne pas dire la grande majorité), qui plus est, engagé en coupe d’Europe cette année. Avec un peu plus d’audace, les joueurs de Jocelyn Gourvenec auraient pu se créer des occasions, surtout si elle avait joué sur les côtés, le gros point faible de l’OM. Dja DjéDjé a été encore une fois totalement hors sujet : Mauvais alignement, mauvais centre, mauvais contrôle de balle. Mais cependant une passe à l’aveugle ridicule réussie…

Dja Djédjé et son seul geste réussi contre guingamp - Capture d'écran Canal+
Dja Djédjé et son seul geste réussi contre guingamp – Capture d’écran Canal+

Le loft devrait se libérer cette semaine et il serait bien, dans l’intérêt de tous, qu’il y soit intégré. D’après Vincent Labrune, l’OM se démène en coulisse pou faire signer des joueurs. Il reste aujourd’hui moins d’une semaine avant la clôture du mercato et il parait plus qu’urgent de recruter de vrais latéraux. En effet, Il apparait impossible de faire une saison entière avec des joueurs de ce niveau, surtout dans le dispositif de Bielsa. Mais avec cette victoire, le technicien argentin s’est offert un peu de répit dans un contexte médiatico-sportif bizarrement très critique à son encontre. La semaine prochaine, l’OM tentera de se racheter de son faux-pas contre Montpellier en accueillant Nice, dans un « derby du Sud » qui s’annonce déjà chaud.

Najet & The Woflman