Entre ferveur et bêtise, il y a un pas, que certains supporters du Zenit ont malheureusement franchi. Le match avait pourtant commencé de la meilleure des façons pour le Zenit. Un beau tifo des supporters, une ouverture du score rapide par Danny et le Zenit était en route pour conserver sa place de leader.

Oui, mais le Dinamo, cette équipe capable d’en prendre 4 chez le dernier, en avait décidé autrement. Alors que Yusupov avait remis les deux équipes à égalité avant la mi-temps, le Dinamo va être insolent de réussite en seconde période. Fernandez sur corner, puis Noboa et Kuranyi de la tête également et voilà le Dinamo avec 3 buts d’avance au Petrosvky. Kerzhakov aura beau réduire l’écart de fort belle manière, on se dirige vers la première défaite du Zenit sous l’ère Villas Boas.

Première défaite il y aura, mais elle sera peut-être sur tapis vert. En effet, alors qu’il reste à peine 2 minutes à jouer, des supporters du Zenit se massent derrière les buts de Gabulov, puis envahissent le terrain et vont s’en prendre à certains joueurs. Ainsi, un « supporter » vient asséner un coup de poing à Granat, défenseur du Dinamo. Dans la cohue, l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. Le match ne reprendra pas.

Alors qu’il avait son destin en main, le Zenit a craqué. Une sale défaite, aussi bien sur le terrain qu’en dehors qui donne le champ libre au CSKA et au Lokomotiv, du moins, c’est ce qu’on croyait à ce moment là.

Le CSKA en profite, pas le Lokomotiv

Peu après cette défaite du Zenit, le CSKA recevait Tom à l’Arena Khimki. Dominateurs, mais peu en réussite pendant une bonne heure, le CSKA a finalement fait la différence dans la dernière demie heure. Un csc de Sabitov puis un but de Doumbia en toute fin de match offraient alors au CSKA la place de leader, un point devant le Zenit, deux devant le Lokomotiv. Le tout alors qu’un CSKA-Lokomotiv viendra clôturer la saison jeudi prochain.

De quoi motiver le Lokomotiv pense-t-on ? Pas vraiment. Galvanisés par leur victoire en Coupe de Russie, les joueurs de Rostov ne se sont pas démontés et sont, assez facilement, venu à bout d’un Lokomotiv invaincu depuis le 9 novembre dernier.

Au pire des moments, le Lokomotiv craque et laisse filer le CSKA. Alors que la première place tendait les bras à Diarra et ses partenaires, les cheminots se retrouvent 3ème et devront battre le CSKA et espérer un faux pas du Zenit sur la pelouse du Kuban.

Le CSKA ressort donc en grand vainqueur de cette avant dernière journée. Une victoire face au Lokomotiv et le titre sera en poche.

Statu quo pour l’Europa League

Avec la victoire de Rostov en Coupe de Russie, seules les 3ème, 4ème, et 5 ème place seront qualificatives pour l’Europa League. La 3ème place étant réservée à un des trois de devant, reste à déterminer le 4ème et le 5ème. Avec sa victoire face au Zenit, le Dinamo a assuré sa place en EL la saison prochaine et se déplacera donc du côté du Spartak avec pour seule ambition de conserver la 4ème place.

De son côté, Krasnodar, vainqueur de l’Anzhi, a besoin d’un match nul sur le terrain de l’Amkar pour assurer sa place en EL. Autant dire que la tâche s’annonce bien compliquée pour le Spartak qui a mis fin à sa série de 3 défaites consécutives en battant l’Amkar 1-0. Notons, qu’au cours de ce match, les supporters auront également fait parler d’eux en quittant tout simplement le stade après 15 minutes de jeu pour protester contre les performances et le manque de combativité de l’équipe.

Anzhi et Volga en FNL

Défait sur la pelouse du Terek, Volga est officiellement relégué en FNL. Même punition pour l’Anzhi défait à Krasnodar sur le score de 1-0.

Conséquences de ces résultats, le Terek est officiellement sauvé et n’aura pas à passer par les barrages. Malgré sa lourde défaite face au Rubin, Krylia Sovetov se sauve mais devra, toutefois, passer par un barrage risqué, probablement contre le Torpedo Moscou.

Enfin, les deux promus connaissent désormais leur sort. Vainqueur 2-1 du Kuban, l’Ural est officiellement sauvé alors que Tom devra jouer le barrage.

Futur promus

Vainqueur du Mordovia, l’Arsenal Tula de Dmitry Alenichev a obtenu son ticket pour la RPL, rejoignant ce même Mordovia déjà assuré de monter depuis un moment.

Derrière, le Torpedo a de bonnes chances de finir 3ème et donc de jouer le barrage, même si rien n’est acquis. La place de deuxième barragiste vaudra chère. Ufa, Gazovik, Shinnik et Luch Energya peuvent encore y prétendre.​

Rusko & The Woflman