En retard par rapport au calendrier initial (et on peut le comprendre), l’UPL profite des milieux de semaines pour se remettre à jour. Aujourd’hui, seul Sevastopol-Metalist reste à jouer parmi les matchs en retard, alors que le Dynamo, notamment, n’a plus que 2 matchs de championnats à jouer.

Dynamo aux abois

Un Dynamo chez qui rien ne va plus. Un match nul en milieu de semaine sur le terrain de Chornomorets puis une défaite à Donetsk face au Metalurg et voilà le club de la capitale 4ème  du classement. Ce weekend, le Dynamo a été crucifié par le nouveau meilleur buteur du championnat, le brésilien Junior Moraes, auteur de ses 16 et 17ème buts de la saison.

Aujourd’hui, pour sauver une saison bien terne, le Dynamo n’a plus le choix, il faut remporter la Coupe d’Ukraine. Avec une demi-finale face à Chornomorets et une probable finale face au Shakhtar, la tâche s’annonce ardue pour les partenaires de Yarmolenko.

Sans jouer, le Shakhtar file vers le titre

Après s’être neutralisé à distance en semaine (une victoire chacun), Shakhtar et Dnipro avait un programme bien différent ce weekend. Exempt, le Shakhtar pouvait tranquillement regarder le Dnipro qui se déplaçait chez un Metalist retrouver depuis quelques matchs.

A 3 points du Shakhtar et avec une différence de but défavorable, seule une victoire pouvait satisfaire les hommes de Juande Ramos. Seulement, en face, le Metalist a retrouvé des couleurs et n’était absolument pas enclin à laisser un rival gagner. Défait à seulement 3 reprises cette saison, le Metalist a su poser d’énormes difficultés au Dnipro. Un missile de Gomez en lucarne, puis un but tardif de Blanco peu après l’égalisation de Kalinic sur penalty ont donc offert la victoire aux locaux. En une semaine, le Dnipro a donc perdu deux matchs et hypothéqué très sérieusement ses chances de titre.

A 3 matchs de la fin et avec 3 points de retard sur Shakhtar, on voit mal comment le titre pourrait échapper aux hommes de Lucescu.

De son côté, le Metalist s’empare de la 3ème  place, à égalité avec le Dynamo mais avec 2 matchs de plus à jouer.

Derrière ce quatuor de tête et aàl’instar du Metalist, Chornomorets se retrouve en cette fin de saison. Avec 4 points d’avance sur Zorya, le club d’Odessa devrait s’assurer une place en Europa League la saison prochaine.

Juste derrière, saluons le bon parcours du Zorya Lugansk, invaincu au mois d’avril, et du Metalurg Donetsk vainqueur récent de Chornomorets et du Dynamo et défait seulement 2-1 sur la pelouse du Shakhtar la semaine passée.

En bas de classement, Zakarpattya et Tavrya obtiennent respectivement leur 12ème  et 10ème  points de la saison.

Rusko & The Wolfman