Un Villas Boas record

6ème match à la tête du Zenit et 6ème victoire pour Villas Boas, un record pour un entraîneur qui vient de prendre ses fonctions en Russie. Face à Volga, le seul suspense résidait dans l’addition. Elle ne fut pas si salée que ça pour Volga. 2-0 avec un excellent Danny, malgré un penalty manqué, une victoire suffisante pour garder la tête du classement et mettre la pression sur le Lokomotiv en déplacement du côté de Krasnodar.

Samedov, héros des cheminots

Et la pression fut forte sur les épaules des hommes de Leonid Kuchuk. Après avoir ouvert le score par l’intermédiaire du jeune et prometteur Aleksei Miranchuk, le Loko s’est d’abord fait rejoindre en tout fin de première période avant que Samedov ne rate un penalty dans les arrêts de jeu.

Le début de 2ème période est totalement à l’avantage des locaux qui multiplient les combinaisons et mettent Abaev à contribution, lorsque son poteau ne vient pas le sauver. Le Lokomotiv laisse passer l’orage et se fait de nouveau pressant en fin de match. Une fin de match à couper le souffle où chaque équipe aura l’occasion de l’emporter. A la dernière minute, Samedov croit offrir un succès crucial pour les siens avant de voir son but refusé pour une position de hors-jeu de N’Doye. Le tournant de cette fin de saison et une malédiction sur Samedov ? Le salut va venir de ce même Samedov qui dans les arrêts de jeu offre la victoire aux cheminots avant d’aller entériner une victoire difficile mais ô combien précieuse.

Grâce à cette victoire, le Lokomotiv reste au contact, à 1 point du Zenit. Réservez votre dimanche matin puisque le Loko recevra le Zenit pour une première « finale » du championnat. Ce prochain match entre Lokomotiv et Zenit pourrait bien profiter au CSKA. Intraitables actuellement, le CSKA s’est défait, non sans difficultés, du Rubin sur le score de 2-1 et conserve encore toutes ses chances pour une place en Ligue des Champions. A 3 points du Lokomotiv, le CSKA doit encore recevoir ce Loko lors de la dernière journée. De quoi rendre encore plus excitante une fin de saison qui n’en demandait pas tant.

Europa League : Course à l’escagot

Défait à domicile par le Lokomotiv, Krasnodar pouvait faire la très mauvaise opération du weekend dans la course à l’Europa League. Il n’en fut rien, bien au contraire. Débarrassé de son dernier gros match, Krasnodar abordera les 3 derniers matchs avec 1 et 3 points de retard sur le Spartak et le Dinamo. Deux clubs en quasi perdition ces derniers temps. Défait à domicile par le Kuban et un doublé de Popov, le Spartak n’avance plus alors que le Dinamo suit le même chemin après sa défaite face au Terek.

Statut (quasi) quo en bas de classement

Avec cette victoire, le Terek a presque assuré son maintien, tout au moins son maintien direct. Incapables de se départager, Ural et Tom campent sur leurs positions, à savoir maintien pour l’Ural et barrage pour Tom, mais seuls 3 points séparent les deux promus. Entre les deux, Krylya Sovetov concède le nul face à un Amkar qui n’avance plus. Si tout semble joué pour la relégation directe, tout reste donc à faire pour les places en barrage.

Avec 4 points de retard sur Tom à 3 matchs de la fin, l’espoir s’amenuise de jour en jour pour Volga. De son côté, en arrachant le nul face à Rostov, l’Anzhi n’officialise pas encore sa relégation, événement qui pourrait avoir lieu dès le weekend prochain dans le derby du Caucase, face au Terek.

Rusko & The Wolfman