Dnipro – Dynamo : Qui pour rivaliser avec le Shakhtar ?

Dnipro 2 – 0 Dynamo

Matheus (45′, 58′)

Jaba Kankava
Jaba Kankava

NOM : KANKAVA

PRENOM : JABA

PROFESSION : HEROS

Jaba Kankava. Ce nom ne vous dit peut-être rien, ou plutôt il ne vous disait rien avant ce weekend. Milieu de terrain défensif de devoir, homme de l’hombre, peu mis en avant lorsqu’on évoque le Dnipro, cet international géorgien est un héros aujourd’hui en Ukraine. 22ème minute, Boyko, gardien du Dnipro, percute violemment Oleg Gusev. Le choc genou contre tête est terrible, l’ukrainien s’écroule inconscient. Kankava comprend tout de suite ce qui est en train de se passer. Sans réfléchir, il se précipite sur Gusev, plonge sa main dans sa bouche et l’empêche d’avaler sa langue.

En résumé, Kankava est en train de sauver la vie de Gusev alors que d’autres joueurs accourent pour l’aider. Les médecins le confirmeront en annonçant le diagnostique : commotion cérébrale et fracture de la mâchoire. Gusev sortira conscient sur civière et le jeu reprendra. En image, c’est encore plus impressionnant :

Malgré cet épisode, qui aurait pu être tragique, le match reprend toute en intensité. Le terrain n’aidant pas à la pratique du football, on assiste avant tout à un combat de tous les instants. En terme de jeu, le Dnipro semble cependant supérieur au Dynamo. Et c’est finalement assez logiquement que juste avant la mi-temps, Matheus ouvre le score, reprenant de la tête un centre parfait de Giuliano.

La deuxième période repart sur les mêmes bases. Grosse intensité défensive côté Dnipro et attaque rapide via Konoplyanka, Matheus ou Giuliano. Le Dynamo fait son match, a des occasions, mais pèche par maladresse ou bute sur Boyko. Mais une nouvelle erreur défensive va coûter définitivement le match aux protégés de Blokhin. Une passe en retrait mal assurée de Dragovic, Matheus en profite, élimine Rybka d’un coup du sombrero et s’offre un doublé. La dernière demi-heure est équilibrée, mais l’écart est déjà fait et plus rien de sera marqué.

Pour le Dynamo, il s’agit là d’une nouvelle désillusion face à une autre top équipe du championnat. Les espoirs de titre s’envolent à nouveau. Pire encore, la place qualificative en barrage de Ligue des Champions sera compliquée à aller chercher.

Après sa victoire à Donetsk face au Shakhtar, le Dnipro remporte un nouveau choc du championnat ukrainien et se pose en candidat très sérieux au titre. C’est simple, juste après ce match, l’équipe de Juande Ramos revenait à égalité de points avec le Shakhtar et le même nombre de matchs joués.

Metalist vs Shakhtar : 10 minutes qui changent tout

Metalist 2 – 4 Shakhtar

Kucher (7′ csc), Marlos (31′ sp) / Douglas Costa (36′), Eduardo (38′), Srna (45′), Luiz Adriano (74′)

Un peu plus d’une heure plus tard, l’autre choc de cette J23 voyait le Metalist recevoir un Shakhtar sous pression. Est-ce cette pression qui a fait craquer le Shakhtar ? Difficile à dire. Toujours est-il qu’après 30 minutes de jeu, le Metalist mène 2-0 ! Un csc de Kucher et un penalty de Marlos et le Shakhtar est bien mal embarqué.

C’est alors que le match va basculer dans l’irrationnel. Bien que menés, les hommes de Lucescu n’étaient pas ridicules. Leur domination va prendre un autre tournant à partir de la 36ème minute. Servi par Stepanenko, Douglas Costa croise Horyainov qui avait remplacé Shust blessé. Deux minutes plus tard, Eduardo reprend de la tête un centre de ce même Costa et égalise. Le scenario est fou, mais ce n’est pas fini. 45ème minute, Darijo Srna avance tranquillement aux abords de la surface adverse et décoche une frappe dont il a le secret. Lucarne, le Shakhtar prend l’avantage. Une première période incroyable donc qui a vu le Shakhtar revenir de 0-2 à 3-2 !

Le but de Srna :

Le coup est dur pour le Metalist. Assomés, les hommes de Rakhaev ne vont jamais se remettre de ces 10 dernières minutes de première période. L’expulsion de Villagra pour deux cartons jaunes en moins d’une minute (54ème et 55 ème). Le Shakhtar va donc outrageusement dominer la fin de rencontre. Il faudra cependant attendre la 74 ème minute pour que Luiz Adriano mette fin à tout suspense.

Le Shakhtar s’impose donc 4-2 sur le terrain du Metalist et reprend 3 points d’avance sur le Dnipro, avec un match de plus au compteur. Côté Metalist, on a, malheureusement, la confirmation que les événements géopolitiques qui secouent le pays, auront été fatals à la saison du club de Kharkiv. En effet, le club n’a toujours pas connu la victoire en 2014 et, outre cette défaite en championnat, l’équipe a perdu en milieu de semaine face au Dynamo en coupe d’Ukraine.

Bien placé dans la course au titre à la trêve, la fin de saison du Metalist s’annonce bien compliquée.

Mais aussi

A l’instar du Metalist, Chornomorets subit le contre coup des départs importants que nous avons déjà évoqués. La défaite 3-1 à Mariupol face à Illichivets témoigne des difficultés actuelles de Chornomorets.

La bonne saison du Vorskla. Défaite à seulement 4 reprises, l’équipe de Poltava s’est imposée 3-1 face à Zakarapattya Uzhgorod et reprend la 6 ème place au Metalurg Donetsk défait sur sa pelouse par Volyn (1-3).

Vendredi, dans le match de bas de classement, le Metalurg Zaporizhya venait à bout du Tavryia Simferopol (1-0) et quittait ainsi la dernière place du classement au dépens de son adversaire.

Des ultras habituellement adverses, voire ennemis, ensemble pour une Ukraine Unie. Ainsi, lors de la victoire de Karpaty face à Sevastopol, les supporters du Karpaty ont rejoint leurs homologues en parcage et chantés avec eux à la gloire de Sevastopol.

Dans le même genre, à Kharkiv, les supporters ont défilés ensemble en faveur d’un pays uni. Apparemment, des supporters du Metalist et du Shakhtar étaient ensemble pour cette marche, mais je ne suis pas en mesure de vous l’assurer à 100% :

Rusko & The Wolfman