L’affiche de cette 11ème journée avait lieu à Dnipropetrovsk où le Dnipro recevait la surprise Chornomorets, les deux équipes étant à égalité avant le match.

Sans trembler, le Dnipro a fait le job. Un but de Kalinic en toute fin de première mi-temps, puis un un but du génial Evgen Konoplyanka à 15 minutes de la fin du match et les locaux prennent seuls la deuxième place. Après 7 victoires consécutives en championnat, Chornomorets chute et voit le Shakhtar lui reprendre la 3ème° place à la faveur de la différence de buts.

Mais, ce Shakhtar n’est définitivement pas au mieux cette saison. Menés 2-0 dans le derby face au Metalurg Donetsk, les hommes de Lucescu ont archi dominé la fin de match mais n’ont pu faire mieux qu’un match nul 2-2.

Même score pour le Dynamo en déplacement à Poltava face à Vorskla. Malgré l’égalisation de Belhanda à 5 minutes de la mi-temps, le Dynamo rejoignait les vestiaires avec un but de retard suite au penalty en toute fin de période. Rapidement réduit à 10 suite à l’expulsion d’Ideye, les partenaires de Yarmolenko auront le mérite d’y croire jusqu’au bout, arrachant l’égalisation  par l’intermédiaire d’Haruna dans les derniers instants de la rencontre.

Si ce match nul est plutôt un bon résultat étant donnée la physionomie du match, il n’en est rien d’un point de vu comptable. Le Dynamo, qui avait l’occasion de se rapprocher du Shakhtar, reste à distance de son rival, mais pire encore se retrouve à 8 points de la 2èmeplace qualificative pour la Ligue des Champions et à 11 points du leader.

En effet, le Metalist poursuit son parcours parfait et sa nouvelle victoire face au Metalurg Zaporozhya est l’œuvre d’un joueur, d’un buteur exceptionnel : Marko Devic. Auteur d’un triplé, l’avant-centre ukrainien a enlevé une belle épine du pied de son équipe qui s’était particulièrement compliquée la tâche après un début de match idéal. Le Metalurgi a livré un excellent match mais n’a rien pu faire face au réalisme de Devic et doit au final rendre les armes et s’incliner 3-2.

En bas de classement, Arsenal souffle un peu grâce à sa victoire 3-1 sur Sevastopol. Idem pour le Karpaty, intraitable à domicile récemment et qui obtient sa 3ème victoire de la saison face à la lanterne rouge Tavriya, toujours bloqué à 3 petits points.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rusko, Wolfman