Pas de gros choc en Ukraine ce week-end, mais une journée riche en buts et particulièrement animée, qui fait suite aux bonnes performances des clubs ukrainiens sur la scène européenne. En effet, Shakhtar, Dnipro et Chornomorets sont allés chercher des victoires à l’extérieur. Seule déception, le Dynamo s’incline à domicile face à Genk.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toujours invaincu avant cette journée, le Metalist a conforté sa place de leader en Crimée, à Simferopol face à la lanterne rouge Tavriya. Un doublé de Devic, qui porte son total à 10 buts en 10 matchs, et un but de Sosa, tous inscrits en seconde période. Les protégés de Marketvich pouvaient regarder les autres matchs en toute sérénité.

Après trois matchs sans victoire, le Shakhtar a profité de la Ligue des Champions pour se refaire une santé. Une victoire à l’expérience en terre basque intéressante pour la suite de la compétition et qui a, semble-t-il, relancé l’équipe en championnat. Face à un Vorskla invaincu depuis fin juillet, il a tout d’abord fallu le talent de Bernard et de Ferreyra, tous deux titulaires pour la première fois de la saison, pour trouver la faille, l’argentin concluant à merveille une action de classe du brésilien. Tomas Hubschman d’une belle frappe de loin doublait la mise en début de seconde période avant que Fernando ne corse l’addition à 10 minutes de la fin du match. Le Shakhtar renoue donc avec le succès en championnat, mais est toujours loin de maîtriser ses matchs. Le score de 3-0 est flatteur pour les hommes de Lucescu.

Dimanche, le Dnipro a eu toutes les peines du monde à venir à bout du modeste Metalurg Zaporozhya, encaissant notamment un but dès la première minute de jeu. Kalinic avait donné l’avantage aux siens mais peu avant la mi-temps Sakhnevich égalisa. Le début de deuxième mi-temps était tout aussi compliqué et Boyko sauva les siens en détournant le penalty de Matyazh. Les entrées de Zozulya et Konoplyanka aidant, le Dnipro prit petit à petit les rênes du match et à un quart d’heure de la fin, Shakhov, également entré en jeu, délivra un centre à ras de terre parfait pour Zozulya pour offrir la victoire au Dnipro.

Victoire ô combien importante, puisque quelques heures plus tard, la surprenante équipe de Chornomorets allait s’imposer face à Zorya à Odessa. Avec un doublé de Franck Dja Djedjé, déjà auteur du but victorieux contre le Dynamo à Zagreb en Europa League et un but de Riera contre un but de Yannick Boli, Chornomorets enchaîne un 7ème match sans défaite en championnat. Chornomorets reste aux contacts des cadors, à égalité de points avec le Dnipro, à 3 points du Metalist et devant le Shakhtar.

Pour le dernier match de cette 10ème journée, le Dynamo avait tout à perdre. Après une énième contre performance, en Europa League cette fois, Blokhin a vu son staff prendre la porte et Rebrov débarquer en tant qu’adjoint. Face à un Karpaty, surprenant vainqueur du Shakhtar une semaine auparavant, les partenaires de Yarmolenko vont rivaliser de maladresse. Archi dominateurs tout au long de la rencontre, mais en cruel manque de réalisme, c’est finalement Ideye qui délivre Blokhin et les siens en toute fin de match pour une victoire 1-0 qui témoigne encore de tout le long chemin que le Dynamo devra parcourir pour retrouver les premières places.

Enfin, signalons la bonne performance de Sevastopol face au Metalurg Donetsk. A chaque fois que j’ai l’occasion de les voir jouer, je suis agréablement surpris. Malgré le départ de leur entraîneur, Oleg Kononov en début de saison, Sevastopol continue de développer un jeu attractif et tourné vers l’avant. Rejoint au score à 6 minutes de la fin, leur force mentale est à souligner puisqu’ils iront chercher la victoire en marquant 2 buts dans les arrêts de jeu. Le promu, qui n’a perdu que 3 matchs (contre Shakhtar, Dynamo et Metalist) pointe actuellement à la  9ème  place du classement.

 Rusko