Le Bayern présent mais moins convaincant, Dortmund toujours aussi séduisant, Leverkusen dans la peau de l’éternel outsider, Schalke 04 et Stuttgart décevants. Retour sur les cinq premières journées du championnat d’Allemagne.

C’est reparti de l’autre côté du Rhin. Après un exercice 2012/2013 outrageusement dominé par le Bayern, la 51ème saison de la Bundesliga a repris ses droits. Perçue comme la « plus forte de tous les temps » en Allemagne, notamment grâce au fait que deux clubs allemands sont parvenus en finale de la Ligue des Champions la saison passée, la « Ligue fédérale » commence sur les chapeaux de roues avec 143 buts marqués soit, une moyenne de 3,32 buts par match (contre 2,93 sur toute la saison dernière). L’ancien parisien Vedad Ibisevic (VfB Stuttgart), Nicolai Müller (1.FC Mainz 05) et l’ancien stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) se partagent la tête du classement des buteurs avec 5 réalisations.

Aubame a déjà pris ses marques
Aubame a déjà pris ses marques

Concernant ce dernier, la grande question qui se posait en Allemagne était de savoir s’il allait réussir au BVB ou pas. Sans faire injure à la Ligue 1, quelques doutes planaient lors de sa signature. Le Gabonais ne s’est pas fait prier pour faire taire les sceptiques, délivrant dès sa première entrée en jeu en Super Coupe d’Allemagne une passe décisive puis en s’offrant un triplé lors de la première journée sur le terrain d’Augsbourg (victoire 4-0).

Les hommes forts du Bayern Munich
Les hommes forts du Bayern Munich

En ce début de saison, tous les yeux étaient bien évidement tournés sur les débuts de Pep Guardiola, avec la fameuse question « va-t-il réussir à faire aussi bien que son prédécesseur Jupp Heynckes ? ». Quatre victoires en cinq matchs et des victoires qui passent surtout par le talent et l’apport offensif du duo « Robbéry ». Seul le nul concédé sur la pelouse du SC Fribourg ternit un peu le bon début de championnat des bavarois qui jouaient cependant avec une équipe B, trois jours avant la finale de la Super Coupe d’Europe contre Chelsea. Malgré leurs succès à domicile plutôt convaincants face à Mönchengladbach et Nuremberg, quelques doutes planent autour du jeu du Bayern avec notamment des victoires à l’arraché sur le terrain de l’Eintracht Francfort (1-0) et ce weekend face à Hanovre, succès acquis en fin de match sur le score de 2-0. Le Bayern de Pep ne paraît pour l’instant pas aussi serein que celui de Heynckes. Le style à la catalane est une vision du jeu totalement différente et nouvelle pour la plupart des joueurs du Bayern qui doivent encore peaufiner certains réglages et faire cette saison du « Rekordmeister » la machine à gagner de l’année dernière.

Dans l’ombre du Bayern, le Borussia Dortmund a enchaîné les succès. 5 victoires en 5 matchs, un jeu toujours aussi flamboyant et une place de leader après 5 journées devant le grand Bayern. La page Mario Götze, le « traître » et son transferts pour 37 millions d’euros chez le rival bavarois a été vite refermée avec les performances très convaincantes de l’arménien Henryk Mkhitaryan en provenance du Shakhtar Donetsk, qui a, à l’instar d’Aubameyang, conquis le cœur des supporter des « Schwarz-Gelben ». Alors que les succès face au modeste promus Eintracht  Braunschweig (2-1), au Werder Brême (1-0) et à Francfort (1-2) se sont conclus sur le plus petit des écarts, les hommes de Jürgen Klopp ont proposé un festival offensif ce weekend en étrillant la très faible équipe d’Hambourg 6-2 avec un doublé d’Aubameyang et de Lewandowski, pourtant longtemps jugé incertain. De quoi préparer au mieux leur déplacement périlleux dans l’antre napolitain de San Paolo pour le compte de la première journée de Ligue des Champions. Les  joueurs de la Ruhr, poussés une fois de plus par l’un des meilleurs public d’Europe, vont-ils une nouvelle fois époustoufler le Vieux Continent tant en championnat qu’en Champions League par leur jeu attrayant ? « Aubam » et les siens ont bien l’intention de montrer qu’il faudra compter sur eux.

Derrière le Bayern et Dortmund, l’éternel outsider Leverkusen surnommé « Vizekusen » (Vice-kusen), prouve, avec 4 victoires en 5 matchs, que la formation de Sami Hyypiä ne sera pas à prendre à la légère.  Emmenés par un très bon Stefan Kiessling, les Noir et Rouge sont intraitables à domicile cette saison avec 4 victoires pour autant de matchs, la dernière en date contre Wolfsburg ce weekend sur le score de 3-1. Leverkusen compte bien jouer les trouble-fête une fois de plus cette saison.

Après une saison en demi-teinte, l’équipe de Schalke 04 confirme en ce début de saison qu’elle peine à suivre la cadence du Bayern et du BVB, son rival de toujours. Les hommes de Jens Keller ont démarré le championnat de manière laborieuse avec notamment deux défaites d’affilées à Hanovre 2-1 et surtout à Wolfsburg avec un cinglant 4-0, déjà presque alarmant. Mais les Königsblauen peuvent désormais compter sur leur  nouvelle recrue star Kevin-Prince Boateng, arrivée dans la Ruhr pour 8 millions d’euros et qui a permis de redonner le sourire aux fervents supporters de la Veltins Arena. En effet, depuis son arrivée, Schalke a enchaîné deux succès consécutifs dont le dernier en date ce weekend sur la pelouse de Mayence 1-0 grâce à un but du « Prince », visiblement déjà parfaitement intégré et qui va faire énormément de bien du côté de Gelsenkirchen cette saison.

Enfin, dans le registre des déceptions, le VfB Stuttgart qui avait mal entamé sa saison avec trois défaites consécutives, se redonne de l’air, enchaînant deux victoires dont la dernière ce weekend sur la pelouse du Hertha Berlin 1-0. Les champions d’Allemagne 2007 pourront cette saison compter sur leur meilleur buteur Vedad Ibisevic, auteur déjà de 5 buts.

Quand au Werder Brême, 13ème après 5 journée et défait ce weekend à domicile 3-0 par Francfort, il ne fait que confirmer saison après saison qu’il n’est plus que l’ombre de la belle époque de l’ « ère Micoud ».

Dans le bas du classement, on retrouve sans surprise le très modeste promu Braunschweig, actuelle lanterne rouge avec 4 défaites en 4 matchs alors que la présence du SC Fribourg dans la zone rouge constitue une surprise au vu de leur belle saison 2012/2013.

Une nouvelle saison de Bundesliga qui s’annonce donc passionnante avec un premier vrai test pour les hommes de Guardiola le weekend prochains sur la pelouse de Schalke 04 pour le compte de la 6ème journée. Dortmund ira à Nuremberg, Leverkusen à Mayence et Stuttgart recevra l’Eintracht Francfort.

Sam.