Retour sur la 3ème journée ukrainienne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toujours en rodage, le Shakhtar a eu toutes les peines du monde à se débarrasser de Chornomorets. Comme lors des deux premières rencontres, les hommes de Lucescu ont su faire la différence en fin de match. Une action individuelle de Douglas Costa permet donc au Shakhtar de poursuivre son parcours sans faute, mais l’entraîneur roumain n’est pas des plus heureux quant à la manière et au jeu déployé face à une vaillante équipe de Chornomorets qui aura un coup à jouer en Europa League jeudi prochain face à l’Étoile Rouge de Belgrade.. A une semaine du choc face au Dynamo, le Shakhtar ne semble pas encore tout à fait prêt.

Pourtant, c’est bien avec deux points de retards que se présenteront les joueurs du Dynamo dimanche prochain à la Donbass Arena. Mais l’impression laissée lors de cette 3ème journée est tout autre. Pour ce match face au promu Sevastopol, Blokhin a décidé d’aligner ses 4 recrues (en attendant, l’arrivée d’Aleksandar Dragovic en défense centrale), à savoir Jermaine Lens, Dieumerci Mbokani, Younes Belhanda et Benoît Tremoulinas. Et tous ont donné satisfaction, en particulier l’ancien bordelais très offensif sur son couloir et qui devrait très vite faire oublier Taiwo. Un but de loin de Lukman Haruna en première mi-temps, un slalom de Mbokani en deuxième mi-temps et le Dynamo s’impose tout en maîtrise. De bon augure avant le weekend prochain, même si le déplacement à Donetsk s’annonce très compliqué.

Première grosse surprise

Engagé en tour préliminaire de Ligue des Champions cette semaine, le Metalist reste au contact du Shakhtar grâce à sa victoire face à Illichivets. Après un gros début de match, mais une première mi-temps globalement poussive, les hommes de Miron Markevych ont su faire la différence après le repos. Et c’est l’avant-centre ukrainien Marko Devic qui est venu délivrer les siens. Sur une longue ouverture, Devic enchaîne contrôle de la poitrine, crochet et frappe qui ne laisse aucune chance à Galchuk. À 10 minutes de la fin, Devic remet ça, mais sur corner cette fois. Il réussit à devancer du pied son défenseur pour offrir une fin de match sereine à son équipe. Le Metalist peut donc préparer son déplacement chez le PAOK, en Grèce, en toute tranquillité.

Le magnifique but de Marko Devic :

La grosse surprise de cette journée est à mettre à l’actif de Zorya. En déplacement sur la pelouse du Dnipro, l’équipe de Lugansk a su se montrer réaliste et solide pour ramener une victoire aussi inattendue que méritée. Avec 7 points en 3 matchs, Zorya aura l’occasion de confirmer le weekend prochain avec la réception du Metalist.

Du côté du Dnipro, Juande Ramos a de quoi être mécontent tant son équipe s’est montrée suffisante et à côté de la plaque. Menés au score dès la 4 ème minute de jeu, suite à un but contre son camp de Cheberyachko, le Dnirpo était pourtant revenu au score grâce à la frappe de Matheus sur un coup-franc indirect. Mais trop brouillon devant et peu disciplinés derrière, les coéquipiers de Konoplyanka, sorti à la mi-temps, s’inclineront par deux fois en deuxième période, Chaykovski et Danilo venant tour à tour crucifier Boyko. Le déplacement à Volyn la semaine prochaine est déjà un match charnière dans un championnat où le moindre faux pas peut vous éloigner d’une place sur le podium.

Tavrya et Karpaty déjà à la peine

Volyn justement, venons-y. Après un match nul inaugural à Kiev face au Dynamo puis une victoire face à Tavrya, le club de Lutsk à sombré chez le Metalurg Zaporozhya. 3/0 à la mi-temps, le match était plié et plus rien ne sera marqué. Il est donc assez difficile de se faire une opinion sur le vrai niveau de cette équipe. En tout cas, le club recrute et l’a fait savoir via son site internet. Tout joueur de moins de 25 ans, ambitieux et ayant du caractère peut, en effet, envoyé sa candidature et pourquoi pas passer un essai.

Cet anecdote ne doit pas occulter la bonne performance du Metalurg Zaporozhya. Bon dernier la saison dernière, l’autre Metalurg s’offre un début de saison plus tranquille et enregistre déjà 4 points en 3 matchs (quand on sait que l’année dernière, ils en comptaient 11 après les 30 journées de championnat) et peut envisager participer à la course au maintien.

Avant dernier la saison dernière, Hoverla semble également avoir pris la mesure de l’élite ukrainienne. Après deux défaites encourageantes face au Shakhtar puis face au Dynamo, Hoverla est allé s’imposer à Simferopol, face au Tavrya, sur le score de 3 buts à 1. Cependant, cette victoire n’engage à rien, tant Tavrya semble déjà au bord du gouffre avec 3 défaites en 3 matchs et de nombreuses difficultés financières.

Autre club qui devrait truster les dernières place cette saison, le Karpaty, club réputé très à droite au niveau de ses supporters, recevait l’Arsenal Kiev, seul club ukrainien aux affinités d’extrême gauche. Dans un match plutôt équilibré, la différence s’est faite en début de seconde période au cours de laquelle Arsenal a su profiter des errements de la défense du Karpaty pour inscrire deux buts par l’intermédiaire de Shatskikh sur penalty et d’Adiyiah. Les joueurs de Lviv auront beau faire le siège des buts adverses, ils se heurteront jusqu’au bout sur Evgeni Borovyk, dernier rempart infranchissable. Après deux défaites face au Dnipro et au Metalist, Arsenal lance sa saison alors que du côté des Carpates on a compris que la saison serait très longue et compliquée.

Enfin, le Metalurg Donetsk, l’autre équipe engagée en Europa League et qui affrontera les albanais de Kukësi, obtient sa première victoire de la saison en championnat, en allant s’imposer à Poltava, face à Vorskla.

Rusko