Après la facile victoire du CSKA sur le Zenit en SuperCoupe de Russie*, la RPL reprenait ses droits pour une journée qui s’étalait sur 4 jours.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’histoire retiendra que le premier buteur de cette saison 2013/2014 se nomme Aleksandr Shulenin et joue à VolgaLe premier match a d’ailleurs était particulièrement animé, surtout lors de la première mi-temps. Mené 2/0 sur sa pelouse après 3 minutes de jeu, le Dinamo est parvenu à égaliser en 2 minutes. C’est tout d’abord, Kasaev, excellente recrue venue du Rubin, qui a réduit l’écart avant que Voronin n’égalise dans la foulée.

Pas de 0/0 pour cette première journée, mais peu de performances exaltantes. Grand favori, l’Anzhi a concédé le match nul à domicile face au Lokomotiv, concédant l’égalisation à la dernière minute. Eto’o a pourtant eu l’occasion de donner la victoire aux siens, mais après une course d’élan ridicule, l’attaquant camerounais a vu Guilherme stopper son penalty.

Les penaltys justement, parlons-en ! Pas moins de 6 penaltys en 8 matchs pour cette J1. Les arbitres semblent très sévères et ne laissent rien passer, quitte à siffler n’importe quel contact dans la surface. Tom en a notamment fait les frais. Le promu a, en effet, connu un retour dans l’élite cauchemardesque, concédant 2 penaltys et une expulsion lors des 10 premières minutes. On souhaite pour eux, que ce match face à l’Amkar, ne soit pas un avant goût de ce qui va leur arriver cette saison. 

L’autre promu, Ural, s’est bien mieux comporté. Opposé au champion en titre, l’Ural ressort avec un match nul 2/2 plutôt prometteur. Malgré une première période difficile et maîtrisée, le CSKA s’est montré beaucoup trop fébrile en défense, et notamment sur le côté droit où Aleksey Berezutsky supplée Fernandes, blessé.

Le troisième favori de cette compétition, le Zenit, est allé chercher une victoire précieuse mais peu probante sur la pelouse de Krasnodar. En difficulté en début de match, les hommes de Spalletti ont profité des largesses défensives de leur adversaire pour prendre le large en première mi-temps. Cependant, incapable de gérer le match, le Zenit se fera peur jusqu’au bout face à une équipe de Krasnodar bien mieux organisée après le repos.

Enfin, le Spartak a bien entamé sa saison. Une victoire sans éclat à Samara face à Krylya Sovetov, avec notamment une bonne performance de Tino Costa suffira au bonheur des hommes de Karpin pour ce premier match de la saison.

Aucun favori ne s’est donc distingué sur cette première journée. La suffisance de l’Anzhi, le manque de maîtrise du Zenit et la faiblesse défensives du CSKA : autant de points (très) faibles à travailler sans plus attendre. Globalement, les marges de progression sont donc importantes. 

Côté promu, l’Ural débute plutôt bien, contrairement à Tom dont le retour dans l’élite a viré au cauchemar.

La perf de la journée : Cette première journée était également l’occasion de voir à l’œuvre Artem Dzyuba avec sa nouvelle équipe. Longtemps brouillon et peu en vu, l’avant-centre russe s’est réveillé en fin de match. Un penalty, puis une tête piquée suite à un centre de son compère Zhano Ananidze et Rostov arrache la victoire face au Terek.

Notons également, l’excellente performance de Spartak Gogniev, auteur d’un doublé avec l’Ural face au CSKA.

Le but de la journée : Il est signé Aras Ozbiliz. L’arménien signe un superbe coup-franc et permet à son équipe (Kuban) d’obtenir le point du match nul face au Rubin qui évoluait pourtant à 10.

L’arrêt de la journée : Il est également l’œuvre d’un joueur du Kuban. On joue les dernières minutes, lorsque Salomon Rondon reçoit le ballon dans la surface, contrôle et frappe en pivot. Tout le monde croit au but, c’était sans compter sur Aleksandr Belenov !

*équivalent du Trophée des Champions

Rusko