Nous vous avions laissé, suite à la journée 26, avec l’officialisation du titre, mais surtout avec un énorme suspense concernant la seconde place au classement, place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Que s’est-il passé depuis ?

Le Shakhtar a fini la saison en roue libre en concédant notamment quelques matchs nuls dont un 3/3 chez la lanterne rouge Zaporizhya, Metalist et Dynamo se disputaient la deuxième place. Quoi de mieux qu’une confrontation directe pour départager les deux équipes ? C’est ce que nous offrait la 27ème journée avec un Metalist/Dynamo qui allait changer le cours de l’histoire. En effet, alors qu’on pouvait imaginer que le Dynamo allait finir par y arriver, il n’en fut rien. Vainqueur du duel 2/0 grâce à des buts de Devic et Cleiton Xavier, le Metalist a pris 3 points d’avance sur son rival à 3 journées de la fin, de quoi voir venir.

Pourtant, un doute subsistait. En effet, la 29ème journée nous offrait un autre choc entre le Metalist et le Dnipro. La chance du Dynamo est là et les hommes de Blokhin croient voir le destin tourner en leur faveur lorsque Seleznyov ouvre le score après deux minutes de jeu. Mais ce Metalist a de la ressource et a récupéré cet hiver un super attaquant nommé Devic. Un doublé de l’ukrainien plus tard et voilà que le Metalist passe son dernier obstacle sans sourciller.

Dans le même temps, le Dynamo s’en va perdre à Simferopol contre Tavria. La messe est dite, plus rien ne peut empêcher le Metalist de terminer second et de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Le match nul à Lviv contre le Karpaty lors du dernier match est anecdotique. Avec un bilan de 12 victoires pour 3 matchs nuls, le Metalist de Markevych réalise une phase retour ahurissante et se paye même le luxe de devancer le Shakhtar sur la phase retour.

Pendant ce temps là, le Shakhtar est allé s’offrir un nouveau doublé en remportant la coupe d’Ukraine au dépend de Chornomorets. Une nouvelle saison presque parfaite pour le club de Donetsk, éliminé par le BVB en Ligue des Champions, faut-il le rappeler. Cette saison aura été marquée par un homme : Henrik Mkhitaryan, meilleur buteur du championnat avec 26 réalisations, l’arménien a été tout simplement exceptionnel et devrait faire parler de lui cet été. Il n’est pas le seul dans ce cas puisque l’excellent brésilien Fernandinho est pisté par de gros clubs européens (on parle d’un transfert à Manchester City). Soulignons également la performance du capitaine, Darijo Srna, latéral droit et meilleur passeur du championnat, tout un symbole.

Enfin, il m’est impossible de ne pas mentionner le vibrant hommage rendu par tous les joueurs du Shakhtar, le staff et les supporters à Razvan Rat qui lors du derby contre le Metalurg disputait son dernier match sous le maillot orange et noir. Sa sortie sous la haie d’honneur de ses coéquipiers restera comme une des belles images de la saison.

Notons, fait assez rare au niveau professionnel, que pour son dernier match de la saison, Kryvbas n’a pu se déplacer à Lutsk faute d’argent et a donc du déclarer forfait. Il s’agit là d’un côté bien plus sombre du football ukrainien que je ne connais que trop peu pour pouvoir en parler.

Bilan des qualifiés en Europe :

Ligue des Champions : Shakhtar

Tour préliminaire de LDC : Metalist

Europa League : Dynamo, Dnipro, Metalurg (Donetsk) et Chornomorets (finaliste de la coupe)

Relégués

Metalurg Zaporizhya et Zakarpattya Uzhgorod

Rusko