Bonjour Marion, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour. Je m’appelle Marion, j’ai 19 ans et j’adore le foot.

Es-tu fan d’un club en particulier ? Si oui, lequel ?

Je suis fan de Lorient depuis maintenant 7 ans, et je suis aussi de près le FC Nantes.

Depuis quand aimes-tu le football ? Comment es-tu tombée dedans ?

Je ne saurais dire depuis combien de temps exactement j’aime ce sport. Depuis que je suis petite, ça c’est sur. Pour expliquer un peu, j’ai un frère qui est un peu plus âgé que moi. Dès qu’il a pu, il a fait du foot. Le week-end, on allait voir ses matchs et ses tournois avec mon père. J’allais également à ses entraînements. Mon père suit aussi beaucoup le foot, on regardait les matchs le samedi soir ensemble. Il m’emmenait assister aux entraînements à la Jaunelière, voir les matchs à  la Beaujoire.

Nantes reste mon 1er souvenir de football. En grandissant, j’ai commencé à m’intéresser plus sérieusement à ce sport. Mon chouchou est un ancien nantais et lorientais entre autres, Marama Vahirua. C’est « grâce » à lui que je suis devenue supportrice du FCL. Depuis, il a quitté ce club mais Lorient est resté mon club. Cela ne s’explique pas !

Quelle est la plus belle émotion que tu aies ressentie à travers le football ?

Je me souviens de la fois où j’avais parlé à M.Vahirua sur une radio. J’étais petite mais je dirais en 2000-2001 quand Nantes a remporté son 7e titre de champion. Peut être que le 30 ou 31 mai, je vais vivre une très belle émotion avec Lorient en coupe de France. Qui sait ?

Si tu devais choisir, tu préférerais que ton équipe gagne en faisant un mauvais match, ou perde en offrant un jeu magnifique ?

C’est une question difficile… On a tendance à dire que seule la victoire compte ! Par exemple, j’entend souvent les gens dire que Lorient est une des équipes qui produit un des meilleurs jeux de L1. Et pourtant, on n’ est que 7e. Produire du beau jeu, c’est très bien mais ça ne fait pas  forcément gagner.  En tant que supportrice, j’aime voir mon équipe bien jouer mais d’un autre côté, dans le championnat le classement est important. A choisir, je préfère quand même la victoire en jouant mal.

Pratiques-tu ou as-tu pratiqué le foot ?

Je n’ai jamais pratiqué en club. Plus petite,  je jouait avec les garçons au foot le midi. Mes parents ont vu que ce sport me plaisait beaucoup et m’ont proposé de m’inscrire dans un club. J’ai refusé. En fait, je n’ai pas ressenti le besoin d’en faire en club. Voir les matchs, voir les tournois de mon frère, le pratiquer avec les copains le midi, ça me suffisait. Avec du recul,  je me dis que j’aurais du en faire.

Être une fille et fan de football, n’est-ce pas un peu « compliqué » ?

Oh siiiii. Les gens ont tendance à croire que si tu es une fille et que tu aimes le football, c’est pour les joueurs ! Bien sûr, j’ai eu droit à quelques remarques « c’est pas le foot que t’aimes, c’est seulement les joueurs » , « le football n’est pas un sport de fille », « si t’aimes le sport c’est que t’es un garçon manqué ». Le plus dur est de faire accepter aux personnes qu’une fille peut très bien aimer ce sport, s’y connaître, supporter un club, en parler. Ce sport est encore très macho.

Je vais de temps en temps à la Beaujoire. Quand j’y vais, je mets mon écharpe, je me lève aux buts de mon équipe, je râle quand elle perd, je m’en prends à l’arbitre si je juge que ses décisions ne sont pas bonnes. En somme, je fais ce que tous les supporters font.

Les remarques sont toujours présentes, mais il faut faire abstraction de tout ça et en discuter avec ceux qui se fichent de savoir que t’es une fille.

Ce n’est pas évident de trouver d’autres filles qui aiment le foot. Mais ça ne me dérange pas de discuter football avec quasiment que des garçons.

Etre une femme change-il le regard que tu portes sur le football ? Si oui, en quoi est-ce que ton regard est différent ?

Honnêtement non, le fait que je sois une fille ne change pas la vision que j’ai sur le football. Il y a juste une chose que je trouve bête : les chants contre les présidents dans les tribunes.

Apprécies-tu le football féminin ? Le suis-tu ?

A vrai dire, je ne suis pas trop le football féminin. J’ai déjà regardé quelques matchs mais très peu au final.

Quel regard portes-tu sur les médias autour du football ? Les trouves-tu de qualité ?

Je trouve que les médias lancent ou retransmettent beaucoup de rumeurs. Ça fait certainement partie de leur profession bien sur mais bon … Après, par moment ils s’intéressent plus à l’extra sportif qu’au terrain. Je pense que c’est à chaque supporter de faire abstraction de ce qu’il ne veut pas entendre.

Je choisis et j’écoute/lis ceux qui me conviennent et me plaisent, qui critiquent à juste titre. Certains sont de qualité.

Que recherches-tu quand tu veux parler foot ?

Des personnes qui acceptent et qui respectent que je sois une fille et qui veulent débattre.

Si tu avais une baguette magique pour changer une chose dans le football, qu’est-ce que ce serait ?

Les chants racistes dans les stades.

Revenons à ton club, qu’attends-tu de lui ? Tes espérances ?

J’attends qu’il « grandisse », qu’il arrive à conserver nos meilleurs joueurs au mercato d’été au lieu de les vendre. Cette saison est plutôt bonne dans l’ensemble. On va finir dans les 10 premiers, face aux « gros clubs » on a fait de bons résultats. Mais il faut être davantage régulier, qu’on « arrête » de gagner un match 3-0 et d’en prendre 6 le match suivant. On a tendance à parler de test lorientais lors des matchs sur notre terrain synthétique. J’aimerais qu’on dépasse le statut de test. Mais il faudra du temps pour que tout se mette en place.

Mes espérances seraient de remporter la coupe de France.

Peux-tu nous parler de ta région, ultra dynamique dans le ballon rond ?

Oui bien sur. C’est une région chargée, où le football est très présent et  je ne vais pas m’en plaindre ! Dans ma région, le FC Nantes est le principal club même si pour le moment ils sont en L2. Mais ils vont certainement remonter cette année. Sinon, il y a Lorient forcément, Rennes, Brest (qui risque de descendre), Angers, Laval, Guingamp. Ensuite, il y a Rennes. On ressent un peu la « concurrence » entre Rennes et Nantes. On me parle des derbys Rennes-Lorient mais pour moi, Nantes-Rennes est le vrai derby de la région. Cette saison est un peu plus compliquée pour les rouge et noir.

Encore un grand merci à Marion pour sa disponibilité.