Si la saison passée nous a offert un suspens jusqu’à la dernière seconde pour connaître le nouveau champion d’Angleterre et les relégables, cette année les choses semblent différentes. Le titre est promis à Manchester United, la seconde place destinées aux Citizens. Le suspens demeure néanmoins pour les places qualificatives à la Ligue des champions et dans la course au maintien en PL. En effet, 6 points séparent respectivement Everton (6ème) et les Spurs (3ème) et Aston Villa (17ème) et Newcastle (15ème). Ce classement actuel reste malgré tout provisoire dans la mesure où toutes les équipes n’ont pas disputé le même nombre de match. Dans la lutte pour le maintien, Wigan a un match en retard qui s’annonce difficile en déplacement à Chelsea. Dans le haut du classement, Tottenham est la seule équipe en course à la ligue des champions à avoir disputé 31 matchs et verra ses concurrents directs Arsenal et Everton s’affronter dans un duel au sommet à l’Emirate Stadium le 16 Avril prochain. Nous aurons le temps d’y revenir. D’ici là, les Gunners ont une série de matchs à leur portée avec un déplacement à West Bromwich et la réception de Norwich. Une série qui devrait permettre aux Gunners de prendre un maximum de points et qui commençait par la réception de Reading pour le compte de cette 31ème journée.

Les Gunners l’emportent 4/1 assez tranquillement, bien aidés par son adversaire du soir. Emmené par Nigel Adkins (l’ancien Coach de Southampton), Reading a été incroyable de nullité. Sa place n’est peut être pas en PL. Cette équipe fera sans doute un ou deux coups d’éclat… mais après ? Il est à noter la performance de Gervinho. Ce joueur est une énigme, sa conduite de balle est étrange et c’est sans doute pour cela qu’elle est déroutante pour beaucoup. Dans la course à la qualification en ligue des champions, Arsenal pointe à la 5ème place.

Son voisin Tottenham a réussi un gros coup en s’imposant 2-1 sur le terrain de Swansea, en roue libre. Gareth Bale a été impressionnant et auteur d’un superbe but et d’une passe décisive. Néanmoins, les gallois ont offert pas mal de frayeur à l’équipe de Villa Boas notamment par Dyer et Michu. Lloris blessé a laissé sa place à Friedel, auteur d’une performance solide. Dans le même temps, Everton a réussi à l’emporter face à Stoke City au Goodison Park mais que ce fut difficile. La tactique en 5-3-2 ou 3-5-2 proposée par David Moyes a tangué face au classique 4-4-2 de Pulis. L’absence de Fellaini, suspendu, s’est fait sentir et se fera sentir jusqu’au 13 avril. Heureusement pour les Toffees, Mirallas est en très grande forme en inscrivant l’un des plus beaux but en raid solitaire. Côté stoke, Cameron Jerome a été le joueur le plus en vue. La défaire est sévère pour cette équipe, qui doit commencer à regarder derrière elle… En effet, des équipes comme Southampton ou Wigan remontent en proposant du jeu. Les protégés de Pochetinno continuent leur série à domicile en disposant de Chelsea 2-1, dont l’équipe fût remaniée afin de préparer leur replay en FA cup face à MU (victoire 1-0). Le pari de Benitez de laisser reposer les cadres aurait pu payer sans une première mi-temps assez catastrophique surtout défensivement. Logiquement, Southampton continue son opération maintien. J’espère sincèrement qu’ils vont y arriver. Collectivement, cette équipe est superbe.

Wigan est un peu dans la même situation. Annoncée au fond du trou, cette équipe enchaîne les victoires et sort de la zone rouge avec un match en moins. A l’image des Saints de Southampton, c’est par le jeu que les protégés de Martinez s’en sortent grâce à un beau but en fin de match de Koné. Dans le même temps, Norwich avance très lentement. Le maintien qui semblait être une formalité semble légèrement moins simple à obtenir même si leur calendrier n’est pas insurmontable. Finalement beaucoup d’équipe s’en sortent par le jeu que cela soit dans la bataille pour le maintien ou pour l’Europe. C’est une vraie bonne nouvelle pour le football. L’arrivée d’entraîneur comme Pochetinno est une bénédiction pour la PL.

L’autre équipe qui a fait une bonne opération lors de cette journée est Liverpool. Alors ce ne fut pas le plus beau match des Reds loin là. On peut dire que l’équipe la moins maladroite a gagné. Que dire sur Aston Villa ? Sincèrement, je n’ai jamais vu une équipe avec un écart aussi important en terme qualitatif entre le bloc offensif et défensif. Le jeu d’Aston Villa est une hallucination permanente. J’apprécie beaucoup Paul Lambert. Je ne veux pas le défendre à outrance mais la stupidité des défenseurs est assez incroyable à ce niveau.

Ce sentiment d’incompréhension doit envahir les supporters de Sunderland. Un entraîneur remercié remplacé par Di Canio, un jeu absent, un esprit et un collectif proches du néant. Rien de plus facile pour Manchester United pour gagner 1-0 au cours d’un match sans saveur, mise à part les 5 dernières minutes de Sunderland et encore….et encore. Le calendrier des blacks cats est très compliqué. Cette équipe est à mon sens la 3ème équipe dans la charrette avec Reading et Queen’s Park Rangers. Défait  lundi soir sur le terrain de Fulham 3-2 après avoir été mené 3-0, le choc est lourd à assumer pour QPR. Pour les coéquipiers le Loïc Remy, il reste encore une infime opportunité à ne pas gâcher face à Wigan ce week-end. Du côté  de Fulham, Berbatov a encore été très bon et c’est limite un gâchis de le voir à Fulham. Quel Talent… Incontestablement un joueur qui mérite de jouer la ligue des champions.

Le maintien devient une question tout aussi importante pour les frenchies de Newcastle, atomisés sur le terrain de Manchester City. Un match au cours duquel Samir Nasri a été élu homme du match. Les Magpies ont été insipides malgré les fulgurances de Papys Cissé ou Sissoko qui n’a pas semblé mentalement dans la rencontre. Mauvaise attitude, gestes d’humeur, choix individuels douteux … . Les Blues de Manchester ont offert un beau match, solide, efficace comme trop rarement ils ont fait cette saison. Du côté magpies, il va falloir bien digérer la folie du début. La faiblesse des adversaires pour le maintien peut être la chance des pensionnaires de St Jame’s Park.

Le dernier match est celui du ventre mou. J’ai toujours pensé que West Ham allait se maintenir grâce aux matchs à domicile. Lors de cette journée, les Hammers s’imposent lors d’une victoire sans appel 3-1 avec deux buts d’Andy Carroll dont un magnifique que je vous conseille. J’aime beaucoup ce joueur. Il a souffert de son arrivée à Liverpool à cause d’un montant de transfert ridiculement haut mais lié à celui de Torres qui ne servait plus à grand-chose à Anfield. D’ailleurs à Chelsea, l’espagnol n’est pas beaucoup mieux. Andy Carroll est une sorte de Brandao plus technique, plus puissant, plus précis à condition de savoir l’utiliser. Souvent blessé, il aura permis à West Ham de se maintenir en PL. La défaite est difficile à encaisser pour WBA mais l’expulsion tragi-comique de Mulumbu va leur être très préjudiciable. Ce joueur est l’un des meilleurs de PL à son poste.

Ce Week-end, Spurs vs Everton et surtout City vs United attireront particulièrement notre attention. Notons le premier match de Di Canio sur le terrain de Chelsea.

The Swindler