Un froid terrible souffle sur la Grande Bretagne et les chutes de neiges abondantes n’ont pas empêché la tenue de cette journée de Premier League sur des pelouses, toujours de très bonne qualité. Pourtant l’Angleterre n’est pas sous les tropiques.

Le choc de la semaine se trouvait à Londres pour un Spurs vs MU très important pour l’Europe. Le résultat nul apparaît comme logique et les deux équipes ont offert un spectacle de belle qualité. MU a semblé contrôler ce match, ouvrant le score logiquement par Van Persie. Les mancuniens auraient pu et dû assurer la victoire en première mi-temps. Mais comme face aux Reds, leur deuxième mi-temps est moins bonne, moins maîtrisée. Les spurs n’ont cessé de bousculer le bloc de Manchester United, longtemps sauvé par De Gea très inspiré ou par la maladresse de Jermaine Defoe.

Le milieu de terrain des pensionnaires de White Hart Lane est très technique et intelligent. Dempsey, Bale, Dembele, Parker sans oublier les bons soldats comme Sigurdson ou Huddlestone amènent une intensité très forte qui déstabilise beaucoup d’équipe de PL comme le montre l’égalisation de Dempsey dans les arrêts de jeu.

Pendant ce temps, à l’autre bout de Londres, un énième derby entre deux prétendants à la coupe « aux grandes oreilles ». Chelsea et Arsenal ne sont pas dans leur meilleure disposition. Cependant, la différence technique, physique et le déficit d’expérience des gunners expliquent une nouvelle défaite dommageable pour le « Peter Pan FC » (cf. J22)

Les blues n’ont pas été grandioses, ont eu un gros creux de 25 minutes qui aurait pu lui être préjudiciable. Mais ils peuvent compter sur Mata qui tient cette équipe à bout de bras avec Cahill derrière. Le groupe de joueurs semble assez fort pour atteindre l’objectif du podium en fin de saison. On ne peut pas en dire autant de leur adversaire du soir. Leur large victoire face à une des pires équipe de PL a l’extérieur (West Ham) en milieu de semaine vient un tant soit peu atténuer la déception.

West Ham a offert un bon vieux match à l’ancienne face aux Queens Park Rangers, renforcés par Loïc Remy, auteur du but des « bleu et blanc rayé ». Cependant, je n’ai rarement vu une équipe se faire dominer de la sorte. Les Rangers sont d’une faiblesse inouïe et l’égalistaion des hammers n’est que justice. Il s’agit toutefois de deux points merdus pour West-Ham, qui a fait le nécessaire pour l’emporter mais a buté sur un super Julio César.

Après deux derbys Londoniens, place à celui de Birmingham. West Bromwich Albion et Aston Villa se sont livrés un superbe combat. D’un côté on a retrouvé Nzogbia et Agbonlahor, capitalisant la superbe forme de Benteke. De l’autre, on souffre de l’absence de Mulumbu, un des meilleurs à son poste en PL. Le tout dans une ambiance exceptionnelle, avec Odemwingie en feu, Morrison très précieux au milieu…Les hommes de Steve Clark ont renversé une situation délicate après une première période catastrophique et un écart de deux buts à remonter. Au final, le match se termine sur un bon nul 2-2, qui aurait pu même basculer en faveur de West-Bromwich. Les Villains peuvent nourrir des regrets au vu de leur première mi-temps.

Au rayon des nouveautés, le premier match de Pochetinno avec Southampton aura surement été un des meilleurs 0-0 de la saison. Une intensité folle. C’est la première fois qu’Everton enchaine deux match sans « scorer ». Jelavic a été très maladroit, Naismith transparent et Mirallas à court de compétition. Néanmoins mieux vaut retenir les noms suivants : Yoshida, le francais dont tout le monde ignore l’exisence, Schneiderlin, Ramirez, Puncheon, le vieux Lambert et le Zambien Mayuka…. Très intéressants balle au pied et invaincus en PL depuis 6 matchs.

La surprise du WE nous vient du club de Reading, victorieux contre Newcastle et bien aidé par la malchance ou la maladresse de Papys Cissé. Deux coup de poignard signés La Fondre répondant à un bijou de Cabaye plongent les magpies dans l’incertitude et redonnent espoir aux promus.

Pour finir, très peu de choses à dire sur les victoires de Swansea et City face à Stoke et Fulham tellement les matchs se sont déroulés à sens unique. Comment pourrais-je oublier de parler de Liverpool qui a surclassé Norwich 5-0. Comme annoncé, les Reds reviennent en championnat à 4 points de l’Europe et 3 points d’Arsenal…

La prochaine journée se déroulant mardi et mercredi prochains vaut le coup d’oeil. La rencontre entre Arsenal et Liverpool de mercredi prochain peut sentir le soufre surtout pour les gunners. Autre rencontre qui peut susciter un intérêt : Aston Villa vs Newcatsle…

The Swindler