Pour éviter de faire hurler les puristes, oui le boxing day n’est que le 26 décembre. Ce jour là, les employeurs offraient une boîte (box) aux employés. Souvent il s’agissait de serviteurs, au four et au moulin le 25, qui retournaient dans leurs familles le 26. D’un point de vue Footballistique, cette période correspond à un enchaînement de matchs intenses en fin d’année. Sir Alex Ferguson disait que lors du Boxing Day, un titre ne se gagne pas mais se perd. Cette année, le Boxing Day a offert finalement assez peu de changements, à la fois dans le haut ou dans le bas du classement. Mis à part WBA tout le monde est à sa place ou presque. On pourrait reprendre le parcours équipe par équipe, mais il me semble plus intéressant d’avoir une vision plus globale en insistant sur les clubs les plus intéressants.

Nous avons connu une période riche en buts aussi spectaculaire (égalisation de Jerome pour Stoke façe à Southampton) que déconcertant. Deux lectures peuvent être faites : Se réjouir du nombre de buts, rimant très bien avec la notion de spectacle et d’entertainement Ou bien, en bon puriste du football professionnel, émettre quelques réserves et inquiétudes par rapport à la faiblesse de la plupart des blocs défensifs d’équipes de Premier League, indignes du haut niveau, à l’image de Newcastle. La rencontre Arsenal contre Newcastle a accouché de 10 buts, avec de belles finitions mais bien aidées par une absence de rigueur défensive absolument folle à ce niveau. Même chose entre Manchester United vs Newcastle…Voir des écarts dans le marquage, des absences dignes du niveau Blue Square (équivalent à la DH francaise), un manque de pressing, est tout simplement insupportable quand on aime la rigueur et le très haut niveau. Il en est de même pour Aston Villa pour qui, je dois bien l’avouer, je me suis bien trompé. Je ne pensais pas que Lambert aurait autant de mal. Alors oui cela donne des rencontres spectaculaires mais, on est en droit de s’inquiéter pour le niveau européen.

Durant cette période, des équipes ont sorti leur épingle du jeu, quand bien même elles n’ont pas eu tous les succès mérités. Je pense à Norwich, emmenée par un très intéressant Hughton sur le banc et des joueurs comme Snodgrass, Hoolahan, Plikington, ou le bon vieux Holt, sans oublier leur gardien Ruddy. Bizarrement, cette équipe a connu pas mal de défaites pendant cette période « BD », en dépit de bon match notamment contre Chelsea, Manchester City et West Ham.

Autre équipes agréable, Everton. Sans un véritable hold up de Chelsea au Goodison Park, les toffees seraient à hauteur des Spurs. Cette équipe possède un groupe très équilibré et talentueux à l’image de son entraîneur Moyes, de son emblème Baines qui est sans doute l’un des meilleurs mondiaux à son poste. Ajoutons Fellaini, Jelavic et les rigoureux Gibson et Osman, nous avons une équipe capable de faire douter des équipes comme Arsenal pour la LDC.

A contrario, la série des gunners est intéressante mais cette équipe offre une impression plus mitigée. Concernant les « rouge et blanc », je ne change pas d’avis. C’est un groupe sympa mais en dessous de 4 à 5 équipes dont mon coup de cœur depuis toujours : les Spurs. Ces derniers ont confirmé leur bon parcours. Ce groupe pétri de qualité a le potentiel pour aller chercher les intouchables de Manchester (City et Utd). Notons que Kaboul va bientôt revenir et qu’Assou-Ekotto manque terriblement. Le côté gauche défensif reste le point faible de cette équipe.

Beaucoup ont été surpris par le défaite des blues de Chelsea façe aux Queens Park Rangers, moi y compris. D’un point de vue comptable, cette défaite vient équilibrer le « braquage » des londoniens à Everton. Il y a une justice dans ce bas monde… Chelsea possède un grand entraîneur  un effectif superbe et très prometteur et a recruté Demba Ba. C’est une très bonne nouvelle pour ce club qui a un vrai buteur garantissant une petite dizaine de buts sur la phase retour et offre une belle alternative au « harmless » Fernando Torres.

Comment aborder cette période sans parler de Liverpool et de la star Luis Suarez ? L’arrivée de Sturridge va lui faire et leur faire du bien. Je reste encore persuadé que ce club sera l’un des clubs les plus performants de la deuxième partie de saison. On peut regretter le non match à Stoke City.

D’un point de vue général, les deux clubs de Manchester ont confirmé qu’ils sont et seront au-dessus des autres. Robin Van Persie est incroyable chez les Red Devils. De l’autre, on retrouve un peu plus de sérieux et de solidité même si comprendre ce que veut faire Manicini tactiquement est assez compliqué. Ajoutons la perte de De Jong, mal remplacé par Javi Garcia et la gestion curieuse de Lescott…Malgré cela les citizens sont toujours à 7 points des leaders mais dépourvus de compétition européenne.

Finalement cet enchaînement de matchs de fin d’année est une succession de confirmation : Les deux Manchesters sont au-dessus du lot, les Spurs et Chelsea sont les favoris pour les places restantes pour la LDC, Liverpool revient doucement, Arsenal est en pleine crise stratégique à savoir « Etre un club de foot ou une entreprise rentable» et enfin Everton semble être la sensation de l’année comme Newcastle l’était l’année dernière. Concernant le bas de tableau, la relégation se jouera à 5 pour 3 places où QPR et Reading sont déjà promis à un bel avenir en Championship.

The Swindler