Voici les résultats des journées 13 à 15 ainsi que le classement

En France, nous sommes les champions du monde de l’autoflagellation. On entend que peu d’équipes sont actuellement à une moyenne de 2 points par matchs, que n’importe quelle équipe peut battre n’importe quelle équipe. Comme si le championnat de France était un cas unique … Depuis 2 à 3 journées, le championnat d’Angleterre se « francaÏse ».

Deux équipes s’échappent et sont, sans surprise, les Romulus et Remus de Manchester. Pour le reste, on retrouve les mêmes constats de la l1. WBA est la sensation de ce début de saison mais enchaine les mauvais résultats depuis sa victoire face Chelsea. Des londoniens enchainent une quatrième rencontre sans victoire en PL depuis leur défaite chez leur voisin prolétaire de West Ham.

Arsenal a connu une défaite pas si surprenante que cela face à Swansea. En effet, l’effectif des gunners n’est pas énorme et finalement composé de joueurs n’ayant jamais rien gagné. Le collectif est très très fragile à l’image du bloc défensif, loin du niveau d’un prétendant au top 2 voire d’un top 4 (qui s’annonce très indécis). A l’inverse, les gallois sont très au point tactiquement et collectivement et Michu redevient ce serial buteur qu’il était en début de saison.

Parmis les surprises (bonne ou mauvaise), l’équipe de Southamptonn emmenée par un excellent duo Ramirez et Lallana. est un régal, surtout à domicile.  Malgré leur surprenant nul à la maison en semaine face à Norwich, ils restent sur une belle série que la défaite à liverpool ne saurait atténuée.

Liverpool très mal parti en début de saison, commence progressivement à se mettre en place et le jeu de Rodgers prend forme. Les productions collectives des Reds sont attrayantes. Suarez est l’élément clé mais a l’image de Sterling ou Shelvey mais d’autres peuvent apporter un valeur ajoutée inconstestable. Leur résultat brut ne reflète pas énormément l’impression positive comme la défaite à Tottenham. Depuis leur dramatique défaite chez leur voisin geographique d’Arsenal. les spurs enchainent deux victoires contre Liverpool et Fulham, leur permettant d’être sur le podium à 3 points d’Everton, l’autre equipe de la Mersey. Les blues confirment leur forme sinusoïdale avec un très bon match nul à Man city et un match nul à domicile face a Arsenal éternuant la deception des point perdus à domicile face a Norwich. Same old Everton. On les croit arrivé au top et….non ! Néanmoins cette année est très prometteuse. Le groupe de David Moyes compte sur un Fellaini en forme mondiale et un Baines toujours aussi décisif. Avec Jelavic Osman Mirallas et Neysmith , les toffees offrent un des meilleurs potentiels offensifs de PL.

Au rayon des grosses déception, Newcastle est en plein marasme avec un nombre incalculable d’absent. On retrouve également Sunderland qui après un début de saison très honorable ne sait plus gagner, à tel point que Martin O’Neill serait sous pression.

Le PL offre aussi des équipes sur lesquels il est impossible d’avoir une opinion comme Reading. La perf de ce WE et ces 7 buts en une mi-temps (3-4 face à MU) est a l’image de leur saison pour l’instant. De la qualité comme Le Fondre, Roberts où le cauchemar d’Evra, Robson-Kanu mais toujours cette fébrilité défensive qui l’empêche de réaliser 3 succes consécutif.

Pour finir, le UK-Trotters, Harry Redknapp a repris QPR qui n’a toujours pas gagné un match. Mais cette PL est tellement dense à tous les niveaux qu’il est impossible de  pronostiquer les equipes qui vont descendre ou encore celles qui vont accompagner les deux manchester en LDC.

Le match de la semaine : Reading vs Manchester United pour une première mi temps de toute beauté

L’ambiance de la semaine : West Ham vs Chelsea et un Upton Park en fusion en MT2

La perf de la semaine : Swansea pour sa victoire à l’Emirates Stadium

Le joueur de la semaine : Michu

The Swindler