Résultats de la journée et classement

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grâce à un doublé de Kuranyi, le Dinamo s’impose à domicile contre l’Alanya et poursuit sa remontée au classement. Après deux défaites consécutives en championnat, face aux deux premiers du classement, le Terek a repris sa marche en avant en disposant du Mordovia avec un nouveau but d’Ailton notamment.

Dzagoev emmène le CSKA

Dans l’affiche du samedi, le Kuban recevait le CSKA, actuellement leader du championnat. Déplacement difficile pour les coéquipiers de Honda qui pouvaient cependant compter sur le retour à la compétition de Dzagoev, de retour de suspension. La présence du jeune russe est un plus indéniable dans le jeu du CSKA qui est beaucoup plus fluide et créatif. La paire suédoise Wernbloom-Elm devant la défense retrouve tous ses automatismes de temps de l’AZ et voilà le CSKA de plus en plus agréable à voir évoluer. C’est d’ailleurs sur une magnifique passe de Dzagoev que Musa parvient à ouvrir le score. Avantage de courte durée puisque juste avant la mi-temps, le Kuban bénéficie d’un penalty qu’on qualifiera de généreux et qui permet à Ozbiliz de remettre les deux équipes à égalité. Comme prévu, le Kuban donne du fil à retordre aux hommes de Slutsky.

Mais la deuxième mi-temps va être tout autre. Le CSKA prend peu à peu le dessus et on ne donne pas cher de la peau des protégés de Krasnozhan. D’ailleurs, très vite, le CSKA reprend l’avantage. Après un excellent travail de Dzagoev qui bute sur le gardien, Musa reprend et inscrit là son deuxième but de la journée. Cinq minutes plus tard, Elm reçoit le ballon et place une frappe imparable. 56èmeminute, le CSKA mène 3/1. Le CSKA va alors gérer la suite du match sans se mettre en danger. Rarement je n’ai vu le Kuban autant en difficulté que lors de ce match.

Le CSKA conforte donc sa place de leader et surtout acquiert de plus en plus de certitudes sur son jeu. Le retour de Dzagoev est un atout inestimable, alors que Musa s’affirme de plus en plus à la pointe de l’attaque moscovite. C’est donc très tranquillement que les joueurs du club de l’armée pourront suivre le gros match du dimanche entre l’Anzhi et le Lokomotiv.

L’Anzhi et le Zenit pas malheureux

C’est donc par cette affiche que s’ouvre ce dernier jour de la 15ème journée du championnat. Le Lokomotiv reçoit l’Anzhi dans son stade Lokomotiv, celui là même qui accueille l’Anzhi pour les matchs européens. Toujours privé de Lassana Diarra, Guus Hiddink opte pour un formation offensive avec le seul Jucilei en véritable milieu défensif. Devant, Lacina Traoré est bien présent au côté de Samuel Eto’o. Côté Lokomotiv, Burlak profite de l’absence de Durica pour retrouver sa place en défense centrale avec Corluka. Pour le reste, pas de grosse surprise, si ce n’est peut être la titularisation de Caicedo.

Malgré une pelouse difficile, on assiste à un match plutôt agréable. Le Lokomotiv semble au dessus de son adversaire du jour qui se contente de contrer. La deuxième mi-temps est encore meilleure. Le Lokomotiv appuie plus ses attaques, mais les attaquants moscovites voient leurs tirs contrés,  arrêtés par Gabulov ou encore repoussés par le poteau. Et quand ça ne veut pas en attaque, ça ne veut pas en défense non plus. Sur une des rares bonnes actions de l’Anzhi en seconde période, le ballon parvient à Carcela qui arme sa frappe et voit Guilherme se trouer. L’Anzhi mène 1/0, il reste une vingtaine de minutes.

Bien que quelque peu dépités par cette ouverture du score adverse, les hommes de Bilic vont reprendre leur marche en avant. Pavlyuchenko fait son entrée en jeu et se montre tout de suite à son avantage. C’est d’ailleurs sur une de ses frappes que N’Doye dévie le ballon et trompe Gabulov pour remettre les deux équipes à égalité. Égalisation méritée pour le Lokomotiv qui ne s’arrête pourtant pas en si bon chemin. Mais, malgré les dernières tentatives de N’Doye notamment, le score n’évoluera plus.

Sentiment mitigé donc pour les joueurs du Loko. D’un côté, un match nul face à l’Anzhi est un bon résultat, mais il s’agit également d’une nouvelle contre performance à domicile et la victoire n’aurait pas été volée. L’Anzhi voit, quant à lui, le CSKA s’échapper un peu en tête du classement puisque 3 points séparent désormais les deux formations.

Dans les autres matchs de la journée, le Spartak a disposé de Krasnodar grâce à des buts d’Ari et de Kombarov, le Rubin confirme sa bonne forme du moment et enchaîne une cinquième victoire consécutive toute compétition confondue, alors que le Zenit arrache la victoire à Nizhny Novgorod, grâce à un but de Kerzhakov dans les arrêts de jeu alors que les locaux venaient d’égaliser par l’intermédiaire de Maksimov d’une très belle frappe puissante de loin. Sans convaincre, le Zenit revient à auteur de l’Anzhi, à trois longueurs du CSKA, la bonne nouvelle de la journée étant le retour à la compétition de Danny.

Ainsi se terminent donc les matchs aller du championnat. Les matchs retours commencent dès la semaine prochaine avec en affiche principale : Dinamo/Zenit.

Rusko