Avant de faire un bref retour sur les faits marquants de cette 13ème journée, petit retour sur Zorya/Dnipro du weekend dernier.

Au cours de ce match, remporté 3/2 par Zorya, Juande Ramos a du effectuer plusieurs changements très rapidement. Dès la demie heure de jeu, Mandzyuk doit sortir et Fedetskiy prend sa place, jusqu’ici rien d’anormal. Mais, quelques minutes plus tard, Oliynyk sort à son tour, il est remplacé par Kankava. Problème, Kankava n’est pas Ukrainien mais Géorgien, or avec la sortie d’Oliynyk, il ne reste plus que trois joueurs ukrainiens sur la pelouse, ce qui est interdit par le règlement. Après la pause, Ramos tente bien de remédier à ce problème en faisant entrer Seleznyov pour Matheus, mais le Dnipro a bel et bien joué 7 minutes avec 8 étrangers sur la pelouse.

Résultat, le match est donné perdu sur tapis vert, 3/0. Au final, ça ne change pas grand-chose puisque le Dnipro avait déjà perdu ce match, mais il s’agit là d’une erreur à ne surtout pas reproduire de la part des dirigeants du Dnipro

Passons à la 13ème journée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après sa probante victoire contre Chelsea en Ligue des Champions, le Shakhtar se déplaçait en Crimée, pour y affronter Tavrya Simferopol. Maladroit devant le but, les coéquipiers de Srna ont mis du temps à trouver l’ouverture. C’est en début de deuxième mi-temps que Teixera, bien servi par Mkhitaryan, ouvre le score d’un tir puissant qui ne laisse aucune chance au gardien adverse. Bien que supérieur au Tavrya, le Shakhtar n’a jamais su se mettre à l’abri. Pire encore, les hommes de Lucescu ont frôlé la correctionnelle à quelques reprises et Pyatov a du s’employer pour permettre aux siens de poursuivre leur parcours sans faute

Derrière le Shakhtar, le Dnipro s’est bien repris après sa défaite face à Zorya. Après avoir prouvé en Europa League qu’il faudrait compter sur eux (victoire 3/1 sur Naples), le Dnipro s’est défait sans trop de difficultés d’un Karpaty plus que jamais candidat à la relégation.

Le Dnipro profite du nouveau faux pas du Dynamo pour s’emparer seul de la 2ème place, à 12 points du Shakhtar.

Le Dynamo n’a, en effet, pu faire mieux que 0/0 sur la pelouse de Mariupol face à Illichevits et reste sur trois matchs sans victoire en championnat.

Enfin, le Metalist, également vainqueur en Europe League cette semaine, s’est défait de Zorya 2/0 et revient à un petit point du Dynamo tout en prenant ses distances avec l’Arsenal Kyiv et le Metalurh Donetsk qui n’ont pu faire mieux qu’un match nul face à Volyn et Vorskla.

Rusko