Voici les résultats de la journée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Corogne/Barcelone … irrationnel

Deux semaines se sont écoulées depuis le clasico, deux longues semaines réservées aux équipes nationales. Avant de passer à la Ligue de Champions, le Barça se déplaçait du côté de La Corogne pour un match a priori facile.

Après avoir vu le Real écarter facilement le Celta en début de soirée, les blaugranas entrent sur la pelouse du Riazor avec la ferme intention de ne pas perdre de temps ni de force. 20 minutes de jeu et le Barça mène déjà 3/0. Fabregas dans le rôle de Xavi est très bon, Messi égal à lui-même. Le match est plié, du moins c’est ce qu’on croit.

En effet, contre toute attente, le match va basculer dans l’irrationnel. Loin d’être résigné, les galiciens n’abdiquent pas et profitent des largesses de la défense du Barça, toujours privé de Puyol et Piqué. Mascherano est à la peine et concède un penalty que transforme Pizzi. À 3/1, le Barça maîtrise toujours mais La Corogne va revenir un peu plus dans le match suite à un corner et une frappe à l’entrée de la surface qui voit Valdes se trouer. Peu avant la mi-temps, Messi, bien lancé par Fabregas s’offre un doublé, alors que le catalan signe sa troisième passe décisive de la soirée.

4/2 à la mi-temps, là encore, on se dit que le Barça va savoir gérer la situation et que l’avertissement de la première mi-temps a bien été compris. C’était sans compter sur le très bon Pizzi qui, d’un magnifique coup franc, relance son équipe, 2 minutes après le coup d’envoi de la seconde mi-temps. Et, comme le match est destiné à virer dans l’irrationnel le plus complet, Mascherano se voit contraint de quitter ses coéquipiers suite à un deuxième carton jaune (coup de coude). À 10 contre 11, Villanova décide de faire entrer Adriano à la place de Villa pour compléter la charnière avec Song. À l’heure de jeu, Villanova a déjà effectué tous ses changements, Pedro effectue une entrée tonique, alors que Xavi va se montrer décisif pour envoyer Messi signer un triplé à la 77° minute.

Deux minutes plus tard, Jordi Alba, d’un lob parfait, trouve de nouveau le chemin de filets. Le problème !! C’est à Valdes d’aller récupérer le ballon et La Corogne revient à 5/4. Le Barça va souffrir jusqu’au bout, mais s’impose et signe son 8° succès en 9 matchs. Le Riazor est debout et applaudit chaleureusement son équipe qui a bousculé le Barça.

Les deux équipes nous ont une nouvelle fois prouvé que la Liga est fantastique. Certes, les défenses du soir ont été extrêmement friables, mais le jeu proposé ne peut que ravir les amateurs de football. Finissions par rappeler à quel point Messi est exceptionnel.

The Wolfman