Voici les résultats de la semaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dortmund/Schalke … Un derby de la Ruhr plein de surprises

C’était le choc de cette journée, le gros derby allemand entre le Borussia Dortmund et Schalke 04 au Westfalenstadion. Privé de Schmelzer, Gotze, Gundogan et Blaszczykowski, Jurgen Klopp choisi d’innover en passant à une défense à trois. Sven Bender intègre donc la défense centrale au côté de la charnière habituelle formée par Hummels et Subotic. Piszczek et Großkreutz sont chargés d’animer les côtés. Kehl, Petisic et Leitner forment un milieu à trois joueur et offensif. Devant, Reus, en très grande forme, est en soutien de Lewandowski. Assurément ce dispositif tactique est avant tout la conséquence des absences très importantes des quatre titulaires cités précédemment. Toute l’animation offensive des côtés est à repenser et notamment le côté droit, habituellement très performant avec Piszczek et Blaszczykowski. L’ambiance est au rendez-vous, le stade est plein, comme d’habitude à Dortmund et les parcages visiteurs, tout de bleu vêtu, n’est pas en reste.

Le début de match sera d’ailleurs très favorable aux visiteurs, et c’est très logiquement qu’Affelay ouvre le score à la fin du premier quart d’heure. Au milieu, Holby fait très mal aux hommes de Klopp qui n’arrivent pas à poser le jeu. Matip et Howedes sont plutôt tranquilles derrière alors que le côté droit Uchida-Farfan prend largement le dessus sur Großkreutz, peu aidé par un Perisic dépassé. Le Borussia n’y arrive pas et Jurgen Klopp s’en rend bien compte et n’attend pas la mi-temps pour changer les choses. Dès la demi-heure de jeu, il repasse à un dispositif plus classique. Piszczek passe à gauche et Bender à droite. Mais il s’agit là plus de bricolage que d’une réelle réflexion, Bender n’étant absolument pas latéral de formation. Mais ces changements tactiques ont le mérite de rééquilibrer les débats et le Borussia entre enfin dans la partie, sans pour autant réellement inquiéter Unnerstall.

Mené à la mi-temps, le Borussia se doit de réagir pour ne pas laisser le Bayern s’échapper un peu plus. Mais une passe dans l’axe transperce toute la défense de Dortmund et Hoger se retrouve en face à face avec Weidenfeller. Il ne se fait pas prier et donne deux buts d’avance à son équipe et éteint par la même occasion totalement le Westfalenstadion. Tout ? Non bien entendu. Les quelques 5000 fans de Schalke sont aux anges et le font savoir. Mais c’est tout Dortmund qui se remet à y croire lorsque Lewandowki dévie de la tête un coup franc de Marco Reus. Mais, malgré quelques minutes de flottement côté Schalke et quelques situations favorables pour le Borussia, jamais les hommes de Klopp ne vont sembler pouvoir égaliser. C’est même Schalke qui aura les plus grosses occasions en contre en fin de match.

Finalement, Schalke s’impose 2/1 dans ce derby de la Ruhr et relègue son adversaire à 5 points. Pour Dortmund, les absences ont pesé lourd et la défaite est dure à encaisser. À quelques jours de recevoir le Real Madrid en Ligue des Champions, le Borussia réalise une très mauvaise performance et se retrouve déjà à 12 points du Bayern qui continue son parcours sans faute.