Retour sur la 10ème journée en Ukraine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

10 matchs, 10 victoires un bien beau bilan que celui du Shakhtar.

Dans le choc de la journée face au Dnipro de Konoplyanka, le Shakhtar a pourtant longtemps cru ne pas pouvoir empocher les 3 points. Très vite mené au score suite à un but de Rotan, le Shakhtar va tout aussi vite égaliser puisque 10 minutes, Mkhitaryan remet les deux équipes à égalité et s’offre son 13° but en championnat. N’ayant vu que les dernières minutes du match, je ne peux malheureusement pas vous parler du jeu et de l’approche des deux équipes. La fin du match est dominée par le Shakhtar qui profite de l’expulsion de Cheberyachko dès l’heure de jeu. Mais Dnipro résiste très bien et on sent la tension montée dans les rangs du Shakhtar. C’est finalement sur corner que les hommes de Lucescu vont trouver la solution. Willian envoie le corner à l’entrée de la surface pour la reprise de Srna qui, écrasant sa volée, parvient à lober Lastuvka pour offrir la victoire aux siens. La fin du match sera houleuse, Stepanenko étant prié de rejoindre les vestiaires avant l’heure alors que Srna paraît très énervé, limite chambreur.

Avant d’aller affronter la Juve puis le Metalist, le Shakhtar obtient donc une victoire précieuse à domicile et relègue son adversaire à 9 points. Le Dnipro recevra, quant à lui, le Dynamo dans un match très important pour la course à la 2° place. Pour son premier match à la tête de l’équipe, Oleg Blokhin a vu son équipe disposer de Zorya grâce à un but tardif de Raffael. Le Dynamo s’empore donc seul de la 2° place, à 6 points du Shakhtar.

Dernier larron des prétendants au podium, le Metalist a encore laisser échapper des points en se laissant surprendre sur la pelouse de Chernomorets. Willian a, quand même, permis à son équipe de revenir avec un point de se déplacement à Odessa. Dans le bas du classement, Zakarpattya obtient une victoire aussi surprenante que précieuse ace au Metalurg Donetsk et se rapproche du Karpaty qui a obtenu un bon nul à domicile contre Arsenal Kiev.

Rusko