C’est avec grand plaisir que je me retrouve, pour une visite guidée du Stade Geoffroy-Guichard, un des stades de Football les plus chargés d’histoire et d’émotion.

Un peu d’histoire

Geoffroy Guichard, fondateur des magasins Casino, désirant un stade pour son équipe,  achète en 1930 un vaste terrain de 40 000 m². Pierre Guichard, son fils de 20 ans, fraîchement revenu du service militaire décide de s’investir personnellement dans la gestion de la Section Sportive de la société Casino et devient président de l’Association. Afin de l’aider dans la tâche, le tout jeune président s’entoure de collaborateurs expérimentés. L’un d’entre eux se nomme Henri Point.

Inauguré en 1931, le stade Geoffroy Guichard comprend une piste d’athlétisme ainsi qu’une tribune centrale de 1000 places. Sous l’impulsion du président Rocher, le stade va évoluer au rythme des succès de son club résident. L’extrait* ci-dessous présente un des points importants de l’évolution du Stade.

« J’ajouterai simplement que, si Pierre Faurand avait été en vie au cours du premier semestre 1982, il se serait alors porté au secours du club. Ce club qui sous sa présidence, j’allais dire son autorité (et celle de Jean Snella et Charles Paret), s’était forgé un éloquent palmarès :

Deux fois vainqueur de la coupe Drago (1954-1955 e t1957-1958), champion de France amateur (en 1954-1955 et 1957-1958), champion de France de division I en 1957, avec une promotion intérieure de qualité et une ouverture sur l’Europe avec les Glasgow Rangers comme premier test.

A cette époque le stade Geoffroy Guichard est alors tel qu’il a été construit au début des années 1930 par Geoffroy Guichard, père du fondateur de l’ASSE. Il ne correspond plus à l’ambition nouvelle en 1957 (31968 spectateurs le 24 Février). Pierre Faurand porte alors ses réflexions sur ce problème. Il est nécessaire d’entamer un programme de transformations et d’améliorations des installations. Et d’abord celui des emplacements situés derrières les buts. Ils sont trop étroits pour accueillir un public enthousiaste. Il s’adresse à moi « Roger Rocher, me dit-il, voilà mes idées. Vous êtes de la partie alors mettez vous à l’œuvre ! »

Je mets au point une technique efficace et peu coûteuse : apport de très bon remblais, sérieusement compactés, constructions de gradins avec des plateaux en bois traité, tenus par des barres de fer enfoncées dans le sol, le tout complété par la réalisation, dans le talus arrière de chaque gradin, de deux volées d’escaliers pour accéder au sommet. Les travaux sont exécutés en deux mois et payés par l’ASSE. Les gradins « debout » nord et sud du stade Geoffroy Guichard sont sortis de terre : 28 000 personnes en feront, plus tard, le « chaudron vert » !

La réalisation des travaux a conduit à Pierre Guichard et Pierre Faurand à créer la Société Civile immobilière du stade Geoffroy Guichard, avec l’ASSE comme actionnaire. A ce moment, Pierre Faurand me propose de rentrer au comité directeur de l’ASSE » 1

C’est ainsi que Henri Point, Charles Paret, Jean Snella et Pierre Faurand ont donné leurs noms aux tribunes du stade. D’une capacité 35616 places depuis 1998, le Stade est utilisé pour des rencontres de rugby ou encore pour des concerts. Considéré dans un premier temps comme réserviste, Geoffroy-Guichard est finalement retenu pour accueillir les matchs de l’Euro 2016 en France. Le stade devrait accueillir 40 000 places en 2016 pour cette compétition.

Visite Guidée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand merci à Laurent, sans qui cette visite n’aurait pu se faire.

1 : Extraits du livre Roger Rocher, Président pour l’amour d’un club

The Wolfman