COVID 19, Ligue des Champions, reprise de la L1 et OM : Entretien avec Najet RAMI

Après plusieurs mois sans football, c’est l’heure de la reprise en ligue 1. C’est l’occasion de nous entretenir avec Najet, fidèle supportrice de l’OM, et aborder cette période inédite de confinement et le retour au terrain.

Bonjour Najet, lors de notre dernier échange au mois d’Avril, nous avions abordé Michel Hidalgo et Pape Diouf. Nous étions en plein confinement. Quatre mois plus tard, le foot a enfin repris. Comment avez-vu vécu cette période sans football, loin des terrains mais non sans polémique ?

Ça a été très compliqué, surtout au début. Face à cette situation sanitaire exceptionnelle, on s’efforce de relativiser et de se dire qu’il y a plus grave dans la vie et c’est vrai. Mais le foot fait partie de notre vie et rythme nos semaines. Quand on est habitué à regarder des matchs de football quasiment tous les jours, effectivement ça fait un vide. Il a fallu revoir ses programmes (rires). je n’ai jamais autant regardé de séries et de films que lors de ces derniers mois.

Malgré l’absence de foot côté terrain, les coulisses ont été agitées. Première polémique : L’arrêt de la ligue 1. Contrairement aux grands championnats (Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne ou Portugais), la France a imité les Pays-Bas, l’Ecosse ou la Belgique. C’était plutôt une sage décision selon vous de stopper la compétition ?

Sage ? Je ne sais pas. Je constate que pas mal de championnats étrangers qui ont fait le choix de continuer le foot n’ont pas eu plus de cas de COVID que nous. Peut-être n’aurait il pas fallu se précipiter. On aurait très bien pu attendre un peu avant de se décider. Tant mieux pour l’OM. Nous étions 2ème à ce moment-là donc je me plains pas (rires)

Le foot fait partie de notre vie et rythme nos semaines. Quand on est habitué à regarder des matchs de football quasiment tous les jours, effectivement ça fait un vide.

Malgré tout, L’UEFA a tenu à terminer les compétitions européennes. La Ligue des Champions a été décriée avec ce modèle de compétition à élimination direct à Lisbonne, toutefois plutôt agréable à suivre je trouve. Qu’en avez-vous pensé ?

Non, à partir du moment où il n’y a pas de public, je ne peux pas dire que c’est plaisant à regarder. Toutefois, le principe du match à élimination directe était intéressant, c’est vrai.

En tant que supporter de l’OM, j’imagine que la finale de la Ligue des Champions avec Paris est particulière. Comment l’avez-vous vécue ?

Avec beaucoup de stress (rires). Je pensais même que Paris allait gagner la finale. J’étais évidemment très heureuse de la victoire du Bayern.

« J’en appelle à la conscience et à l’enthousiasme de tous les Français » a déclaré Roxana Maracineanu. Cette demande de patriotisme de la part de la ministre des Sports, comment l’expliquez-vous?

La prise de parole de ces politiques est vraiment insupportable. Ils ne comprennent rien au Football et viennent donner des leçons et injonctions sur la manière de se comporter, de vivre notre manière de voir le Foot. Toute l’année, ils ne regardent pas un match ou vivent le foot uniquement par le spectre de l’Equipe nationale et dès qu’un club français arrivent en demi, ils se réveillent et viennent nous expliquer comment on doit supporter nos clubs. Pour le bien de tous, qu’ils se taisent.

Il n’y a qu’en France qu’on entend ça. Jamais tu ne verras ça à l’étranger, mais bon c’est bien connu qu’on est pas un pays de football .

Jean-Pierre Papin, Bernard Tapie ou Habib Beye se sont clairement positionnés pour une victoire du PSG. C’est étonnant de la part de trois figures marseillaises. Qu’en pensez-vous ?

Ah même Habib ? J’avais loupé ça. Oui, c’est très étonnant. Je respecte ces gens mais en aucun cas je suis d’accord.

Ces propos étaient peut être un moyen d’apaiser une situation complexe à Marseille, observée pour la demi-finale. Mais à Marseille, il y a beaucoup de maillots du PSG ?

Oui, il y en a de plus en plus et c’est insupportable.

Que le préfet interdise le port du maillot du PSG à Marseille (avant de se rétracter), c’est symptomatique d’un problème non ?

Je trouve ça ridicule, même si ce n’est pas la première fois qu’on voit ce genre de décisions débiles être prise en France. Je me souviens de supporters bastiais en déplacement à Nice, qui avaient subi le même sort; Récemment, on a eu la même chose avec l’OM qui se déplaçait à Brest. On est plus à une décision près à ce niveau-là.

Les supporters Marseillais sont attachés à être « A jamais les Premiers ». Mais ils seront toujours les premiers, même si un autre club remporte la C1. La volonté du supporter Marseillais n’est-elle pas « d’être à jamais les seuls ? ».

Disons que c’est drôle un moment… Je ne serai jamais pour qu’un club rival gagne une coupe d’Europe. Après, s’il s’agit d’un autre club, comme Monaco par exemple, je m’en fiche pas mal. Je trouve ça même gênant qu’en France un seul club ait remporté la C1.

Polémiques toujours, Marseille a connu le feuilleton du rachat dans lequel était impliqué Mourad Boudjellal. Aujourd’hui, qu’en est-il sur ce sujet ?

Je ne sais pas. J’ai suivi ce feuilleton très très gênant d’un peu loin. Au départ, j’ai voulu y croire et je me suis rendu compte de la supercherie du projet.

L’Europa League est une de nos plus grandes émotions ces dernières années.

J’imagine que ses propos sur l’Europa League (qu’il qualifie de « coupe des cocus du championnat») ont dû vous faire sourire. Séville / Inter était plutôt un super match et le club espagnol vit plutôt bien ses victoires en autant de finales.

Quand je dis qu’on n’est pas un pays de football, voici un exemple parfait. On se croit tellement supérieur qu’on minimise l’intérêt de cette Europa League. Tous les ans, on ne cesse de parler de budget, du manque d’argent pour jouer toutes ces compétition… Mais chaque année, on cherche à s’y qualifier quand même pour des raisons non pas sportives, mais financières.

C’est une forme d’arrogance

Oui et il faudrait redescendre un peu…L’Europa League n’est certes pas aussi prestigieuse que la Champions League mais quand on n’est pas à la hauteur, il faut se rendre à l’évidence. Moi la première, je suis contente qu’on soit qualifié en Champions League surtout après autant d’années mais j’ai conscience qu’on n’a pas le niveau et que ça va être compliqué de sortir des poules.

Pour grandir en Coupe d’Europe, il faut la jouer régulièrement et si ce n’est pas en Champions League mais en Europa League, je n’ai aucun problème avec ça. L’Europa League est une de nos plus grandes émotions ces dernières années. Malgré la défaite en finale, on fait un super parcours et je pense qu’on s’en souviendra des années de cette ambiance magique au stade.

L’OM a enfin repris la compétition contre Brest après une première journée annulée pour cause de Covid contre l’AS Saint-Etienne. Comment jugez-vous cette rencontre contre Brest ?

On gagne en étant ultra réaliste à l’image de la saison dernière. Le match était plaisant, ça faisait tellement de bien de retrouver notre équipe après des mois. Brest est une équipe joueuse qui ne ferme pas le jeu et il y avait du rythme. Le match s’est compliqué pour nous surtout en seconde période notamment où physiquement on était moins bien. Mais on se doit d’être indulgent compte tenu des circonstances. Entre les joueurs atteints du virus, les matchs de préparation annulés, les entraînements par petit groupe, il est difficile de rendre une copie propre à tous les niveaux.

Globalement, le mercato est assez calme. Comment jugez-vous l’effectif Marseillais actuel ?

L’équipe n’a pas beaucoup changé et l’effectif me parait suffisant pour la ligue 1. T’as réussi à garder tes meilleurs joueurs. Le retour de Thauvin est également une très bonne nouvelle. Balerdi , Gueye et Nagatomo sont arrivés. On va dire que numériquement, on s’est renforcé mais je pense que d’ici à la fin du mercato certains joueurs vont partir. Après sur le plan européen, ça sera une autre histoire, j’attends de voir le tirage des poules mais ça semble d’ores et déjà complexe.

Quelle est l’enveloppe du Mercato marseillais et quels sont selon vous les besoins ?

L’enveloppe ? Je n’ai aucune idée. Ce matin, j’ai lu dans la Provence que les dirigeants étaient prêts à mettre 5/6 millions sur un attaquant. Wooow la folie (rires). Plus sérieusement, je ne sais pas et surtout cela va dépendre si certains joueurs partent ou pas.

Les besoins, je dirais un attaquant. Pour le reste, numériquement on a comblé les manques avec un latéral gauche, un milieu et un défenseur central. Mais on en reparlera à la fin du mercato si des joueurs s’en vont.

Enfin, dernière question polémique. Suivez-vous le football féminin ? Avez-vous suivi la victoire de l’OL féminin en Ligue des Champions et cette polémique sur la Une de l’Equipe ?

Non du tout. Ça ne m’intéresse absolument pas.

Un grand merci à Najet pour sa spontanéité, sa disponibilité et sa bonne humeur. Vous pouvez la retrouver sur twitter (@Najetrami)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


buy dnp online